REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


Mon ami, mon frère Ramon Chao

Envoyer Imprimer PDF

Ignacio Ramonet2

Le 20 mai dernier, à l’âge de 82 ans et loin de son Villalba (Lugo) natal, s’est éteint mon ami, mon frère Ramon Chao, Galicien, rebelle, pianiste, écrivain, journaliste, séducteur, volubile, aventurier et, plus que tout, un homme d’une trempe peu commune.

Outre notre anti-franquisme, nous avions en commun la caractéristique d’être des « Galiciens de Paris », identité très singulière, et, en tant que journalistes, les seuls Espagnols qui ont dirigé de prestigieux médias français : Radio France internationale (RFI) pour lui et Le Monde diplomatique pour moi.

Ramon Chao en 2008

Ramon ne fut pas seulement un immense écrivain, infatigable et obsessionnel, qui remettait sa prose vingt fois sur le métier – lisez Le Lac de Côme –, mais aussi un journaliste exquis comme on n’en fait plus, et un intervieweur hors pair comme l’attestent ses livres exceptionnels avec deux monstres de la littérature : Juan Carlos Onetti et Alejo Carpentier. Il est inouï – et à la limite du crime éditorial – que son livre d’entretiens avec Jorge Luis Borges n’ait pas été publié.

 

 

Ramonet (à g.) et Chao interviewent Borges à Paris au début des années 80

En cinquante ans d’amitié et de complicité nous avons écrit plusieurs livres à quatre mains – parmi lesquels le Guide du Paris rebelle et l’Abécédaire partiel et partial de la mondialisation. Dans divers journaux, dont Triunfo et La Voz de Galicia, nous avons publié des chroniques entrelacées, c’est-à-dire des textes écrits par lui et signés de moi, ou vice versa. Au point que beaucoup de gens nous confondaient.

Un jour, au Mexique, je fus invité à donner une conférence. Ramon me remplaça et personne ne s’en aperçut. Une autre fois, à Bilbao, nous fîmes une conférence ensemble et, avant de commencer, les présentateurs attribuèrent ma biographie à Ramon, et la sienne à moi. Evidemment, nous ne fîmes pas de démenti… Cela nous fit rire. Un nombre incalculable de fois, j’ai été présenté comme « le père de Manu Chao » et Ramon comme « le directeur du Monde diplomatique  ». Notre règle était de ne jamais rectifier.

Alors que Ramon vient tout juste de nous quitter, une dame m’écrit pour me présenter ses condoléances pour « la mort de mon père, auteur de ce livre indispensable Fidel Castro, biographie à deux voix  ». Tout ceci me préoccupe. Par ce que j’ai en mémoire une célèbre nouvelle d’Edgar Poe, « William Wilson », dans laquelle deux amis se ressemblent tellement et s’identifient à ce point l’un à l’autre que le jour où l’un décède, celui qui reste se rend soudain compte que ce n’est pas l’autre qui est mort. C’est lui.

 

Ignacio Ramonet

Source : Mémoire des luttes, le 26 mai 2018

Traductions disponibles: Español


 
Plus d'articles :

» Le Forum social mondial : comment tout a commencé à Porto Alegre

Quand on dit Forum social mondial (ou FSM), l’écho répond en général Porto Alegre. C’est en effet dans cette ville brésilienne, capitale de l’Etat de Rio Grande do Sul, qu’il s’est tenu pour la première fois en janvier 2001. Il y est...

» Vrais bidonnages ou faux articles : la "très grande fiabilité de l’AFP" (en règle générale)

Et rebelote.Le 16 novembre 2017, le site d’information RFI a publié un article (1) sur Cuba signé par "Yamil Lage/AFP". Voici le début de la deuxième phrase : "Et malgré « l’ouverture » de l’île et la fin de l’embargo...

» Équateur, la bataille décisive

« Caminante no hay camino : se hace camino al andar []... » Les vers d’Antonio Machado, chantés par Juan Manuel Serrat, résonnent en cette fin de journée dans le populeux quartier de la Michelena au sud de Quito, la...

» Cinq siècles de colonialisme

En France, les confessions du général Aussaresses sur la pratique de la torture par l’armée française durant la guerre d’Algérie (1954-1962) ont ravivé les débats sur le passé colonial. Comme si, quarante ans après les...

» L'année de la Grande Muraille

Il est possible que 2017 reste dans l'histoire comme l'année de la Grande Muraille. Pourquoi ? Parce que Donald Trump, le nouveau président des États-Unis, a décidé de construire une barrière de protection monumentale à la frontière avec le...

» D'Ossaba à Ignacio Ramonet

» Fidel Castro et la répression contre les intellectuels

La mort de Fidel Castro a donné lieu - dans certains grands médias occidentaux - à la diffusion de quantité d'infamie contre le Commandant cubain. Cela m'a blessé.  Il est connu que je l'ai bien connu. Et c'est pourquoi j'ai donc décidé...

» Le Fidel Castro que j’ai connu

Fidel est mort, mais il est immortel. Peu d’hommes ont connu la gloire d’entrer de leur vivant dans l’histoire et la légende. Fidel Castro, qui vient de mourir à l’âge de 90 ans, est l’un d’eux. Il était le dernier « monstre...

» AuditFest, une rencontre entre mouvements sociaux et ’municipalités du changement’ pour l’abolition des dettes illégitimes

Ces 14 et 15 octobre, plus d’une centaine de participantEs se sont retrouvéEs à Barcelone pour l’AuditFest organisé par la PACD () durant la traditionnelle semaine internationale contre la et les institutions financières internationales en...

» L’irrésistible essor de l’économie collaborative

L'économie collaborative est un modèle économique basé sur l’échange et la mise en commun de biens et de services par le biais de plateformes numériques. Elle s’inspire des utopies du partage, et s’appuie sur des valeurs non marchandes...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui21388
mod_vvisit_counterHier18396
mod_vvisit_counterCette semaine80507
mod_vvisit_countersemaine précedente113550
mod_vvisit_counterCe-mois-ci340246
mod_vvisit_countermois précedent607817

We have: 434 guests online
Ton IP: 54.162.227.37
 , 
Aujourd'hui: 21 Jui 2018