REDHER - La pluma
Accueil Articles Droits Humains Violations des DH


La grève de la faim de Claude Mangin : une dénonciation de la politique française vis-à-vis du Sahara Occidental

Envoyer Imprimer PDF

photo_auteur_nonLa citoyenne française Claude Mangin-Asfari , par sa grève de la faim, met en accusation la connivence de la France avec l'occupation marocaine du Sahara Occidental.

Militante pour la libération du Sahara Occidental, Claude est en grève de la faim depuis le 18 avril à la mairie d'Ivry-sur-Seine. Elle réclame de pouvoir rendre visite à son mari, Naama Asfari, un prisonnier politique sahraoui dans les prisons marocaines, condamné à 30 ans de prison dans le simulacre de procès de Gdeim Izik. Il est emprisonné depuis 2010 et a été torturé, comme les autres membres du groupe et comme les autres prisonniers politiques sahraouis.

 

Le Comité des Nations Unies contre la torture a établi en décembre 2016 que le Maroc avait torturé Naama et a spécifiquement demandé qu'il n'y ait pas de représailles contre lui ou sa famille. Le Maroc s’est bien moqué de cette résolution d'un organe des Nations Unies, car il a fait tout le contraire. Il n'a même pas consenti, au procès de Gdeim Izik, à ce que ses avocats français terminent leur phrases lorsqu'ils ont commencé à parler de la résolution du Comité.

 

Naama est à la prison de Kenitra (Maroc). Claude vit à Ivry-sur-Seine, près de Paris. Les autorités marocaines ne l’ont pas laissée franchir l'aéroport de Rabat-Salé (Maroc) en octobre 2016 ni lors de ses trois autres tentatives pour rendre visite à son mari, la dernière en date du 16 avril dernier.

Le Maroc disperse les prisonniers politiques sahraouis et les maintient dans des prisons au Maroc, loin de leur terre, en violation de l'article 76 de la Quatrième Convention de Genève: "les personnes protégées par la Convention seront détenues dans le pays occupé et, si elles sont condamnés, elles doivent y purger leur peine ". Ces prisonniers sont condamnés, non seulement à la prison, mais à l’éloignement de leurs familles à plus de 1 000 et de 1 200 km. Les familles des territoires occupés ne peuvent pas se permettre le voyage pour des raisons économiques et pour s'occuper de leurs jeunes enfants. Pour la famille française, ils ne la laissent carrément pas passer. C'est une vengeance. Ils ne savent pas comment punir ces prisonniers irréductibles.

Le militantisme de Claude ne date pas d'aujourd'hui. Elle a traversés de multiples épreuves. C'est terrible que l'on doive mettre sa santé en danger pour être entendu, mais c'est le prix à payer. Claude veut que le gouvernement français la défende.

Mais c’est que le pays censé défendre les droits de l'homme soutient ouvertement le Maroc dans son occupation du Sahara Occidental. Il constitue le plus grand obstacle à l’extension du mandat de la MINURSO au contrôle des droits de l'homme dans les territoires occupés et dans la foulée, au lancement du référendum, raison d’être de cette mission. Macron a récemment déclaré qu'il soutiendrait une attaque militaire du Maroc contre les territoires libérés du Sahara occidental.

C'est la politique de la France, qui n'a envisagé de défendre sérieusement face au Maroc ni Claude Mangin-Asfari ni les deux avocates françaises Olfa Ouled et Ingrid Metton, qu’il n’a pas laissé visiter leur client, Naama Asfari , qui, d'ailleurs, a aussi la nationalité française. La France ne défend ni ses ressortissants ni la légalité internationale.

La grève de Claude Mangin-Asfari défend la cause sahraouie. Elle donne de la visibilité à la situation des prisonniers politiques sahraouis. Et elle constitue une dénonciation de la position de la France, bras droit du Maroc dans l'occupation.

Nous devons soutenir cette grève. Il faut lui donner de la visibilité parce qu’elle a une grande signification. Les horribles méthodes pacifistes utilisées par les Sahraouis sont transférées en Europe pour cette cause, dans un mimétisme de leur situation désespérée.

En apprenant la nouvelle, la famille de Mohamed Bani, un prisonnier politique sahraoui condamné à la réclusion à perpétuité, a entamé une grève de la faim de 24 heures à El Ayoune. La mère de Bani, sa soeur, sa femme, sa fille et son fils aînés et les trois petits frères ont exprimé leur solidarité en parlant devant la caméra vidéo, avec des bouteilles d'eau à la main et des affiches du prisonnier et de la gréviste.

La grève coïncide avec la réunion annuelle du Conseil de sécurité au cours de laquelle la décision habituelle est prise: ne pas donner de compétences à la MINURSO pour le suivi des droits de l'homme au Sahara Occidental occupé.

Je suggère que vous envoyiez des messages d’affection et d'encouragement à cette combattante, à l’'adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Et le soutien peut aller plus loin. Nous pouvons nous planter à Paris, de la même manière que nous sommes allés à Lanzarote dès qu'Aminetu Haidar avait entamé sa grève de la faim. Claude était alors avec nous. Cela peut être une bonne occasion d'exprimer notre solidarité pour cette femme et pour cette cause qui ne finit jamais, et de la manifester dans un pays qui a beaucoup de responsabilité dans le conflit.

N'attendons pas qu’elle ait à souffrir encore plus longtemps. Le temps passe vite. Il faut se mettre en marche maintenant. Et que le gouvernement français cesse de se dérober.

 

Cristina Martínez Benítez de Lugo

Original: Claude Mangin saca los colores a Francia

Traduit par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Tlaxcala, le 29 avril 2018


 

 
Plus d'articles :

» Syrie : un menteur nommé Macron

C’est devenu une habitude : le godelureau de l’Elysée fait le paon au château de Versailles. Brasseur d’air inusable, le freluquet fait des phrases, il pérore dans le vide. Comme un télévangéliste, il brandit de grands mots tout en...

» Loi sur les “fake news”: du monopole de la vérité au règne du mensonge

Cette histoire commence comme un conte de fées. Dans notre merveilleuse démocratie, tout allait pour le mieux. La presse était libre, le citoyen informé et le pouvoir impartial. Mais c’était trop beau. Imprudente, la démocratie n’a pas...

» Des déserteurs sur les barricades : les GI US anti-guerre dans le Paris de Mai 1968

Max Watts (Tomi Schwätzer, 1928-2010) a fui les nazis à Vienne avec ses parents et sa sœur en 1938, et quitté les USA pour éviter d’avoir à se battre en Corée au début des années 1950. À  Paris dans les années 1960, il a servi de...

» Paillassons de Washington

Les suppliques et les marques d’affection de trois dirigeants européens — M. Emmanuel Macron, Mme Angela Merkel et M. Boris Johnson — venus cajoler M. Donald Trump n’auront servi à rien : le président des...

» Parcoursup : un algorithme absurde qui renforce les inégalités sociales

Enseignement supérieurL’algorithme Parcoursup a rendu ses premières sentences : la moitié des 810 000 potentiels bacheliers n’ont pas reçu de proposition d’affectations, un mois avant le début des épreuves du bac. Ce fiasco...

» Les trompettes de Parcoursup

D'après les éléments de langages du gouvernement, APB était une usine à gaz pratiquant un scandaleux tirage au sort. Parcoursup va-t-il faire mieux?Parcoursup est un service proposé par l'état qui permettra prochainement d'affecter futurs...

» Ne m’appelez plus Radio France… Courrier au médiateur

Courrier au médiateur  Le service public de radiodiffusion et de télévision français a-t-il pour vocation d’informer les citoyens ou d’être le porte-parole de l’opposition vénézuélienne ? La question est posée tant...

» Notre-Dame-des-Landes : « Nous, cinéastes, appelons à filmer et à défendre ce territoire qui bat et se bat »

Dans une tribune au « Monde », des réalisateurs, comédiens et professionnels du cinéma, dont Adèle Haenel, Philippe Garrel ou Aki Kaurismäki, invitent à défendre la ZAD de Notre-Dame-des-Landes comme «  un lieu réel qui...

» Le Sahara occidental et l’avenir de l’ordre juridique international Témoignage devant la Conférence des Nations Unies sur la décolonisation en 2016

Nations Unies, 23 juin 2016Mon intérêt pour le litige sur le Sahara occidental n’est pas fondé uniquement sur ma foi en la justice à laquelle a droit le peuple de ce pays, mais aussi sur ce qu’il  implique dans le cadre de la loi...

» Evacuation de la ZAD, stoppez tout avant qu’il ne soit trop tard !

Les associations et organisations d’opposition aux grands projets imposés, risqués et néfastes pour la préservation de l’environnement s’indignent et condamnent l’action du gouvernement actuellement en cours sur la ZAD de Notre Dame des...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui3596
mod_vvisit_counterHier16662
mod_vvisit_counterCette semaine54399
mod_vvisit_countersemaine précedente98905
mod_vvisit_counterCe-mois-ci278430
mod_vvisit_countermois précedent485122

We have: 300 guests online
Ton IP: 54.81.102.236
 , 
Aujourd'hui: 18 Juil 2018