REDHER - La pluma


22 Mars : 50 ans après

Envoyer Imprimer PDF

aut_2BisEn 1968, le RER n’existant pas encore, Nanterre, c’était loin de tout, juste à côté du plus grand bidonville d’Europe, haut lieu de la résistance algérienne pendant la guerre d’indépendance. Personnellement, j’ai découvert cette université dans l’après-midi du jeudi 25 avril 1968, lorsque nous sommes allés prêter main-forte aux camarades pour accueillir comme il se devait Pierre Juquin, député et chargé des relations avec les intellectuels au comité central du Parti communiste français.

Venu faire un exposé sur la crise de l’université et les solutions suggérées par les communistes, il fut empêché de prendre la parole par un front regroupant maoïstes et anarchistes. On avait tapissé le hall de la fac  d’affiches telles que « Judas Juquin » ou « Lecanuet du PCF » et dans l’amphi où il devait parler, une magnifique banderole proclamait « La classe ouvrière et les intellectuels révolutionnaires vomissent le révisionnisme ». Daniel Cohn-Bendit était à la tribune. Il s’est mis à sautiller sur sa chaise pour nous calmer, criant de manière répétitive : « Démocratie ouvrière, démocratie ouvrière, camarades ». Rien n’y fit. Finalement, Juquin s’est enfui, protégé par les gros bras en vestes de cuir 3/4 du service d’ordre du comité central.

Mon souvenir le plus fort est celui d’une image digne d’un tableau de Gérard Fromanger : sur la pelouse du campus, dans le soleil couchant, les silhouettes de Juquin et de ses gardes du corps courant vers la DS19 révisionniste. Juquin se gagna ainsi le sobriquet de « Juquin-petit-lapin ».  Je raconterai la suite dans le prochain chapitre de « Six huit », à paraître en avril. En attendant, en ce 22 mars, laissons la parole à la jeune et moins jeune génération, qui nous présente sa reconstitution des événements.

Écoutez et lisez

►Mai 68: il y a 50 ans, l’étincelle jaillissait de Nanterre, par Christophe Carmarans

►Le mouvement du 22 mars sans les clichés : qui étaient ces militants de 1968 ?, par Chloé Leprince

Deux tracts indiquent le parcours du mouvement, entre mars 1967 et mai 1968

QU'EST-CE QUE
LE CHAOS SEXUEL ?

— c'est faire appel dans le lit conjugal à la loi du « devoir conjugal »,
— c'est contracter une liaison sexuelle à vie sans avoir connu sexuellement auparavant le partenaire,
— c'est « coucher » avec une fille prolétarienne parce qu'elle « ne vaut guère mieux » et en même temps ne pas exiger « une telle chose » d'une fille « convenable »,
— c'est la lubricité d'une vie de prostitution sordide ou l'attente, par suite d'abstinence, de la « nuit de noces »,
— c'est faire culminer la puissance virile dans la défloration,
— c'est à quatorze ans peloter mentalement avec avidité de haut en bas toute image de femme à moitié nue et ensuite, à vingt ans, entrer en lice comme nationaliste pour « la pureté et l'honneur de la femme »,
— c'est rendre possible l'existence de détraqués et inculquer leurs fantasmes pervers à des dizaines de milliers de jeunes,
— c'est punir les jeunes pour délit d'autosatisfaction et faire croire aux adolescents qu'ils perdent, par éjaculation, de la moelle épinière,
— c'est tolérer l'industrie pornographique,
— c'est exciter les adolescents par des films érotiques, en retirer des bénéfices, mais leur refuser l'amour naturel et la satisfaction sexuelle en faisant appel, par-dessus le marché, à la culture.

CE QUE N'EST PAS
LE CHAOS SEXUEL !

— c'est désirer par amour réciproque l'abandon sexuel mutuel sans tenir compte des lois établies et des préceptes moraux, et agir en conséquence,

— c'est libérer les enfants et les adolescents des sentiments de culpabilité sexuelle et les laisser vivre conformément aux aspirations de leur âge,

— c'est ne pas se marier ou se lier durablement sans avoir connu exactement le partenaire sur le plan sexuel,

— c'est ne mettre au monde des enfants que lorsqu'on les désire et peut les élever,

— c'est ne pas réclamer de quelqu'un un droit à l'amour et à l'abandon sexuel,

— c'est ne pas tuer le partenaire par jalousie,

— c'est ne pas avoir de rapports avec des prostituées, mais avec des amies de son propre milieu,

— c'est ne pas faire l'amour sous des portes cochères, comme les adolescents dans notre société, mais désirer le faire dans des chambres propres et sans être dérangés,

— c'est enfin ne pas maintenir un mariage malheureux et éreintant par scrupule moral, etc.

Le bavardage culturel ne cessera pas et le mouvement culturel révolutionnaire ne vaincra pas, si ces questions ne sont pas résolues.

 

 

Wilhelm Reich, Manifeste de Sexpol, Vienne, Autriche, 1936
Association des Résidents de la Cité universitaire de Nanterre, France, mars 1967

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_18229.jpg

 

 

 

Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Tlaxcala, le 23 mars 2018


 
Plus d'articles :

» L’heure de la matraque a sonné: urgent le gouvernement aurait donné l’ordre de débloquer les facs coûte que coûte

Une coïncidence, la vague de répression actuelle contre les facs bloquées ? Pas du tout. Au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal aurait donné l’ordre aux présidents d’université de faire...

» En défense de la ZAD, résister à Emmanuel Macron et à son monde

L’opération policière et militaire d’évacuation d’une partie des habitant·e·s de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes devrait débuter dans les prochaines heures. En plein mouvement social, cette intervention ne nous surprend pas. Nous sommes...

» Lordon et Friot à la Commune de Tolbiac!

Frédéric Lordon et Bernard Friot avec les occupants de Paris 1-Tolbiac. Reportage Dillah Teibi

» 12 décembre 1995 : Discours de Pierre Bourdieu aux cheminots grévistes

Le 12 décembre 1995, Pierre Bourdieu s’adressait aux cheminots grévistes, à la gare de Lyon. Il soutenait les grévistes et apportait, à sa façon, des éléments d’éclairage. Il reste aujourd’hui tout aussi éclairant.

» Ordonnances SNCF : l’occasion

Si ceux qui ont quelque responsabilité dans la « conduite » des mobilisations qui s’annoncent ne comprennent pas que le mouvement ne doit pas être « le mouvement des cheminots » ou le « mouvement contre les...

» L’isolement de Julian Assange nous réduit tous au silence

Dans cette lettre, vingt-sept écrivains, journalistes, cinéaste, universitaires, anciens agents du renseignement et démocrates appellent le gouvernement équatorien à permettre à Julian Assange d’exercer son droit à liberté...

» Aurora Muriente : « Porto Rico demeure sous domination coloniale »

L’activiste portoricaine explique les raisons pour lesquelles la lutte indépendantiste veut se débarrasser du joug étasunien. Aurora Muriente Pastrana, est membre du Mouvement indépendantiste national Hostosien de Porto Rico (MINH), une...

» Brésil: Violence et haine de classe

Quel lien peut-on établir entre l'assassinat de la conseillère Marielle Franco et les poursuites  pénales contre Lula? Comment lier la destitution illégitime de Dilma Rousseff et l’intervention militaire dans les favelas? Quels liens y...

» Que reste-t-il de nos colères ? Bataille du Rail, Carrefour, éboueurs : début d’un printemps chaud

Qui n'a pas été, dans tous ceux qui ne parviennent pas à se satisfaire de cette mise à mort que d'aucuns souhaiteraient inéluctable de droits sociaux et collectifs qui sont partie de l'histoire de la France, en proie à des emportements...

» Emma González ou quand ça branle dans le manche viril de Zeus

À la différence d'autres tueries absurdes dans les écoles secondaires des USA, celle de Parkland a produit une vague de manifestations de masse à travers tout le pays et dans diverses parties du monde.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui3929
mod_vvisit_counterHier17507
mod_vvisit_counterCette semaine85637
mod_vvisit_countersemaine précedente113780
mod_vvisit_counterCe-mois-ci324241
mod_vvisit_countermois précedent622047

We have: 114 guests online
Ton IP: 54.224.44.168
 , 
Aujourd'hui: 20 Avr 2018