REDHER - La pluma


Le quotidien espagnol El País incorpore le Sahara occidental au Maroc, tandis que le Salon du livre de Casablanca censure les livres qui ne le font pas

Envoyer Imprimer PDF

aut_4841BisLe journal El Pais a publié le 6 février une carte faisant du Sahara Occidental –territoire non autonome en attente de décolonisation – une partie du Maroc, où, quelques jours plus tard, 25 livres ont été retirés de la Foire Internationale du Livre de Casablanca parce qu’ils contenaient des cartes montrant le territoire sahraoui à part du Maroc.

À l'occasion de la Journée internationale de la tolérance zéro pour les mutilations génitales féminines, El País a publié un reportage avec une carte de l'Afrique sur laquelle les pays dans lesquels cette pratique est interdite par la loi figurent en bleu et les autres en gris.

La carte du Maroc, un pays qui ne figure pas parmi ceux qui interdisent par la loi les mutilations féminines, couvre également le Sahara Occidental, envahi à la fin de 1975, annexion qui n'a été reconnue par aucun pays et figure parmi les 17 territoires non autonomes de l'ONU

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_17982.jpg

Quelques jours après l'information d'El País, le 14 février, l'agence EFE a diffusé une information datée de Rabat concernant la carte du Maroc et du Sahara Occidental, reprise par le journal du groupe PRISA et d'autres médias: Le Département du Livre du Ministère Marocain de la Communication et de la Culture a retiré 25 livres de la Foire Internationale du Livre de Casablanca, la plupart d'entre eux parce qu’ils incluaient une carte du Sahara Occidental séparé du Maroc, une carte "tronquée" selon le directeur de ce département, Hassan El Ouazzani.

Le traitement qu’El País réserve généralement au Sahara occidental entraîne depuis longtemps des rejets et de l’indignation des médias sahraouis et du mouvement de solidarité, dont les lettres de plainte au directeur ne sont pas publiéss, comme cela est arrivé avec celle envoyée en 2014 par l'Association professionnelle des avocats sahraouis en Espagne (Aprase) se référant aux informations sur l’octroi de la nationalité espagnole aux citoyens sahraouis.

La lettre envoyée par le professeur de droit international public à l'Université du Pays basque Juan Soroeta critiquant le fait que le 12 août, 2016 dans le supplément « Le voyageur », Dakhla était qualifiée de « ville marocaine» , ce qui, selon lui, était une "déclaration malheureusement conforme à la ligne éditoriale qu'El País a maintenue pendant des années, lorsqu'il s'agit d'une ville sahraouie, illégalement occupée par le Maroc depuis 1975".

Les villes sahraouies "marocaines"

Considérer les villes sahraouies comme marocaines n'était pas nouveau. El  País avait inséré le 7 juin 2010, un cahier de publicité sur le Maroc, où les villes sahraouies occupées de Boujdour, El Ayoune, Dakhla, Smara et Cap Juby étaient désignées comme marocaines, faisant partie du «Maroc saharien ». Cela a provoqué des critiques sévères et le site Espacios Europeos a écrit que le publi-reportage ne satisfaisait pas aux normes de style du journal, puisque sa typographie était la même que celle du reste du journal.

La même mésaventure que celle du professeur Soroeta est arrivée à plusieurs reprises à l'ancien professeur de Structure économique internationale de l'Université Autonome de Madrid Luis Portillo, qui avait écrit le 1er mars, 2017 a écrit à propos de l'éditorial « La crise au Sahara » d’El País : « Renvoyer et faire endosser à l'ONU et à la communauté internationale, la résolution du problème du Sahara occidental, comme le fait l'éditorial d'El País, est, bien sûr, très confortable, mais aussi très hypocrite et partial. "

De ce même éditorial, le collaborateur de Público David Bollero a écrit qu'El País n'était plus une référence de la presse espagnole, "du moins celle dans laquelle on voyait un exemple de bon journalisme"; pour le journaliste, la rédaction de l'éditorial ne peut avoir que deux explications: « Ou bien la personne qui l'a écrit n’a aucune compétence (son ignorance en la matière est insultante) ou bien c’est tout le contraire, et alors on aurait affaire à un discours intéressé, une nouvelle preuve d'un journal transformé en voix de son maître. Personnellement, je penche plus pour cette deuxième option. "

Un reportage qui a suscité beaucoup de polémiques était celui sur « Les 10 plus grands camps de réfugiés dans le monde », publié le 20 juin 2017, où les camps sahraouis de Tindouf (Algérie) n’étaient pas mentionnés, ce qui a suscité « des dizaines et des dizaines de lettres de particuliers et d'associations de solidarité ou d'aide au peuple sahraoui », comme le reconnut la médiatrice du journal.

L'explication d'El País a été que la sélection a été faite en fonction du nombre de personnes hébergées pdansar les camps et qu'il n'y avait pas de données indiquant que certains des cinq camps de Tindouf hébergent "plus de 55.000 réfugiés, ce qui correspond approximativement au nombre de personnes hébergées à Jida, au Sud-Soudan, le dernier camp de la classification".

Le site Poemario por un Sahara Libre a qualifié la réponse d’« hallucinante », dans la mesure où elle signifiait que l’on comptait séparément les wilayas (El Ayoune, Dakhla, Boujdour , Aousserd et Smara) dans lesquelles les camps sahraouis sont divisés administrativement.

La justification d'El País était en contradiction avec sa propre classification: il avait mis en seconde position le camp de Dollo Ado (Éthiopie), , «un macro-complexe composé de cinq camps» qui héberge 212 023 personnes, comme à Tindouf, où le HCR compte 165 000 réfugiés.

Alfonso Lafarga

Original: El diario español El País incluye el Sáhara en Marruecos, que censura libros por diferenciar el mapa saharaui

Traduit par  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Tlaxcala, le 16 février 2018


 

 
Plus d'articles :

» Le Sahara occidental et l’avenir de l’ordre juridique international Témoignage devant la Conférence des Nations Unies sur la décolonisation en 2016

Nations Unies, 23 juin 2016Mon intérêt pour le litige sur le Sahara occidental n’est pas fondé uniquement sur ma foi en la justice à laquelle a droit le peuple de ce pays, mais aussi sur ce qu’il  implique dans le cadre de la loi...

» La grève de la faim de Claude Mangin : une dénonciation de la politique française vis-à-vis du Sahara Occidental

La citoyenne française Claude Mangin-Asfari , par sa grève de la faim, met en accusation la connivence de la France avec l'occupation marocaine du Sahara Occidental.Militante pour la libération du Sahara Occidental, Claude est en grève de la...

» La France a une lourde responsabilité dans la non-décolonisation du Sahara Occidental Lettre ouverte à Emmanuel Macron

Lettre ouverte d’universitaires et de chercheurs internationaux à Emmanuel Macron, Président de la République française

» Catalogne: le parquet allemand favorable à l'extradition de Puigdemont vers l'Espagne

Le parquet allemand s'est dit favorable ce mardi à l'extradition vers l'Espagne de l'ex-président catalan, l'indépendantiste Carles Puigdemont, détenu en Allemagne depuis le 25 mars.Décision finale dans les jours à venir Le procureur...

» Invasion de bateaux pirates au Sahara Occidental occupé

Bientôt plus de 250 000 tonnes de phosphate seront expédiées hors du Sahara Occidental, pour une valeur de plus de 25 millions de dollars US. Rien ne permet d'affirmer que ces expéditions se font avec  l’accord des propriétaires, les...

» Crans-Montana à Dakhla : Questions sur un forum au Sahara occidental

Organiser un forum Sud-Sud dans une ville disputée du Sahara occidental, et du coup boycotté par l'Union africaine, est une erreur pour le Forum de Crans-Montana, estime un ancien directeur au HCR, Werner BlatterLe Forum de Crans-Montana est une...

» Sahara occidental: la "cinquième colonne" ou l'ennemi intérieur Felipe González, le félon

Selon des informations diffusées par les agences de presse et publiées par plusieurs journaux, notre ancien chef du gouvernement, Felipe González, s’est rendu au Maroc pour soutenir le makhzen oligarchique, exploiteur  et colonialiste,...

» Ras l’bol d’Airbnb ! Après Barcelone, les résidents du centre de Madrid s’organisent aussi pour combattre la massification du tourisme

Des associations de résidents et des plateformes s’unissent pour entamer une série de mobilisations pour exiger des administrations des sanctions contre la prolifération des appartements touristiques, autrement dit l’airbéenbisation de la...

» Ce n'est pas facile d'être l'Espagne

BARCELONE - Ce n'est pas facile d'être un pays. En général, ce n'est pas facile, et pour l'Espagne, encore moins. Le sujet ressurgit  de temps à autre et il a éclaté à nouveau il y a quelques jours, quand une chanteuse passablement...

» UE-Maroc: Accord de pêche, accord de voleurs

Ce 27 février est un jour noir pour les droits humains,  donnant  une nouvelle raison d’être dégoûté par l'actuelle Union européenne (UE).  En validant l’accord de  pêche entre l'UE et le Maroc, la Cour de justice de...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6862
mod_vvisit_counterHier17512
mod_vvisit_counterCette semaine6862
mod_vvisit_countersemaine précedente117872
mod_vvisit_counterCe-mois-ci384473
mod_vvisit_countermois précedent607817

We have: 400 guests online
Ton IP: 54.224.91.246
 , 
Aujourd'hui: 24 Jui 2018