REDHER - La pluma
Accueil Articles Opinion


3000 nuits de Mai Masri: La Palestine est une femme

Envoyer Imprimer PDF

aut_3186BisCet article se veut un hommage au peuple palestinien en ce 29 novembre, date anniversaire de la Résolution n°181, par laquelle 33 pays membres de l'ONU ont voté un plan de partition de la Palestine, dont, à ce jour, seul un point est appliqué: la création d'un État juif.

Au bout de 70 ans d'existence de l'État d'Israël, imposé par la force au nom du slogan "une terre sans peuple pour un peuple sans terre", on peut faire le constat que, s'il est un domaine dans lequel les Palestiniens ont réussi, c'est celui du cinéma. De Hany Abou Assad aux frères Arab et Tarzan Abou Nasser en passant par Michel Khleifi, Elia Souleiman et Mohamed Bakri (pour ne citer que les plus connus), ils réalisent des films documentaires ou de fiction, ou parfois de docu-fiction, toujours ancrés dans leur histoire et leurs luttes. La dernière venue dans le domaine de la fiction est Maï Masri. De père palestinien et de mère US, elle a réalisé une dizaine de documentaires, dont quatre avec son mari libanais Jean Chamoun, avant de s'attaquer à la fiction, avec son chef d'oeuvre 3000 Layla (3000 nuits).

Projeté lors de festivals et d'événements pro-palestiniens à travers le monde, le film est entré dans les circuits commerciaux dans neuf pays, et a été distribué à une trentaine de cinémas en France.

Le Tanit de bronze et le Prix du meilleur scénario, largement mérités, qu'elle a décroché aux JCC (Journées cinématographiques de Carthage) de 2016 s'ajoutent aux nombreux prix déjà décernés, à Washington, San Francisco, Rotterdam, Bastia, Annaba et ailleurs.

Tourné en Jordanie, dans l'ancienne prison militaire de Zarka, le film a représenté ce pays, dont le Fonds du cinéma a été co-producteur, aux 89èmes Academy Awards de Hollywood en février dernier.

Basé sur des événements réels, 3000 nuits replonge dans les années 80, à la veille du massacre de Sabra et Shatila: les prisons israéliennes étaient pleines de prisonnières politiques palestiniennes, la révolte grondait.

Layal, une jeune institutrice de Naplouse, condamnée à 8 ans de prison pour un attentat dans lequel elle n'était pas impliquée, se retrouve dans une cellule avec des prisonnières de droits communs israéliennes; elle s'adapte petit à petit à l'environnement pénitentiaire étouffant, entretemps elle découvre qu'elle est enceinte, et décide de garder l'enfant.

Les prisonnières palestiniennes ont manifesté leur solidarité avec Layal après son accouchement, en transformant cet événement en fête. Elles vont considérer le petit Nour comme leur fils. Layal refusera jusqu'au bout le chantage exercé par les matonnes israéliennes pour qu'elle puisse garder Nour auprès d'elle en devenant une moucharde. Prises entre la répression des gardiennes et les prisonnières juives de droit commun, les prisonnières palestiniennes sauront s'unir dans leur diversité - miroir de la diversité de la société palestinienne - pour mener une lutte ouverte, violemment réprimée mais, en fin de compte, victorieuse. En se retrouvant à l'air libre, Layal, abandonnée par son mari (à notre grand soulagement) va pouvoir continuer sa marche à la liberté.

3000 Nuits est un film de femmes. Le jeu des actrices, dont une bonne partie ne sont pas professionnelles, est remarquable, notamment celui des Palestiniennes jouant les rôles d'Israéliennes, où elles sont plus vraies que nature. Sur cette "terre sans peuple" désormais surpeuplée, il n'y a pas photo pour savoir qui l'emporte, moralement. Les Layal d'aujourd'hui dans les prisons israéliennes sont 61 et les Nour 300.


Rim Ben Fraj ريم بن فرج

Fuente : Tlaxcala, le 29 novembre 2017

A lire sur La Pluma:

29 novembre : 70 ans de solitude des Philistins

 


 
Plus d'articles :

» La cause palestinienne et la mosquée Al-Aqsa sont en danger mortel

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 7 décembre 2017, suite à la décision de Donald Trump de reconnaître Al-Quds (Jérusalem) comme capitale d’Israël Transcription [Au nom de Dieu, le Clément, le...

» Trump à Jérusalem: vers la mort de la politique US au Moyen-Orient ?

Le président  Trump a fini par tirer la bobinetteLe soi-disant processus de paix, la solution à deux États, la formule de la terre contre la paix et tous les autres clichés éculés sont depuis longtemps morts et en décomposition. Mais...

» La guerre, c’est la paix : la devise de Trump

Nul mieux que Trump n'a utilisé l'injonction orwellienne «La guerre, c’est la paix». Dans 1984 d’Orwell, le Parti maintient la stabilité chez lui en menant une guerre constante ailleurs.Certains prétendent que le président US est...

» Trump à Jérusalem : bombe à neutrons ou pétard mouillé ?

Le matamore qui squatte la Maison Blanche a encore fait des siennes : il vient d’annoncer qu’il va reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Les réactions ne se sont pas fait attendre, de Ramallah à Gaza, d’Amman à Jendouba...

» Égypte : retour sur un carnage

C'est l'attaque la plus meurtrière qu'ait connue l'Égypte dans son histoire récente. Le bilan est lourd : 305 morts dont 27 enfants, et 128 blessés, selon les autorités égyptiennes.En ce vendredi 24 novembre 2017, alors que les fidèles...

» 29 novembre : 70 ans de solitude des Philistins

Soit un petit pays chargé d’histoire. Appelons-le X . Ce pays a vu passer en trois millénaires tous les envahisseurs, tous les occupants, tous les libérateurs possibles. Tous ou presque ont invoqué une entité imaginaire portant divers...

» 29 Novembre 1947 : Pourquoi le mystérieux Suédois qui a dressé la carte d'Israël a favorisé les Juifs

Soixante-dix ans après l'approbation du plan de partage de la Palestine par l'Assemblée générale des Nations Unies, un chercheur israélien a retrouvé l'homme oublié qui en a dressé la carteDans une archive lointaine située à environ 5 000...

» Déclaration Balfour, Histoire et occultation

Dans cette conférence tenue à Keep Talking, à Londres le 7/11/2017, Atzmon développe une analyse sur ce que l'historicité de la Déclaration Balfour vise à occulter : un siècle d'hégémonie politique juive en Grande-Bretagne et ailleurs

» Le péché originel de Balfour

Il n’y avait jamais eu rien de tel: un empire promettant une terre qu’il n’avait pas encore conquise à un peuple qui n’y vivait pas, sans le demander aux habitants. Il n’y a pas d’autre manière de décrire l’incroyable témérité...

» Les 100 ans de la déclaration de Balfour : le déclin tendanciel de l’impérialisme occidental

La Première ministre britannique Theresa May a  invité son homologue israélien Benyamin Netanyahou  à célébrer, le 2 novembre 2017, le centenaire de la déclaration de Balfour et a rejeté la demande d’excuses formulée...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui15327
mod_vvisit_counterHier18241
mod_vvisit_counterCette semaine120367
mod_vvisit_countersemaine précedente119766
mod_vvisit_counterCe-mois-ci266186
mod_vvisit_countermois précedent712186

We have: 183 guests, 1 members online
Ton IP: 54.91.171.137
 , 
Aujourd'hui: 16 Déc 2017