REDHER - La pluma


Voici ce que nous devons exiger suite au brutal assassinat de Daphne Caruana Galizia

Envoyer Imprimer PDF

aut_5725BisMalte est profondément ébranlée. Une journaliste et blogueuse qui a influencé tant d'aspects de la vie à Malte, Daphne Caruana Galiziahas, a été tuée de la façon la plus brutale possible. Que vous ayez été un des fidèles adeptes  ou  un des critique sévères de son travail n’a pas d’importance à ce stade. Cela nous dépasse et va au-delà d’elle.

La plupart d'entre nous ne savent pas quoi faire à part pleurer, défiler et espérer une justice. Mais au lieu de jeter le blâme ou d'effectuer nos propres enquêtes amateurs sur les rares informations existantes, il y a certaines choses sur lesquelles nous pouvons insister pour faire la lumière sur une situation aussi désespérée.

1. Le chef de la police doit démissionner

Le Commissaire de police ne jouit tout simplement pas de la confiance du peuple maltais. Il a échoué à tenir une conférence de presse ou fait acte de présence depuis que Caruana Galizia a été tuée. Au lieu de cela, il représente une culture policière qui permet aux sergents de se réjouir confortablement sur Facebook du meurtre d'une journaliste. C'est déjà intolérable en soi mais cela ne peut pas être interprété dans un vacuum. Il y a eu d'innombrables attentats à la bombe non résolus depuis qu’il est en fonction  et apparemment aucun effort pour résoudre des affaires d’une énorme importance impliquant certains des plus hauts responsables gouvernementaux de Malte. Tant qu'il sera aux commandes, il n'y aura pas de confiance dans cette institution cruciale. Le choix d'un nouveau Commissaire de police doit bénéficier de la confiance d'au moins les deux côtés du Parlement, mais devrait également être approuvé par un organe pouvant représenter la société civile. Pour des raisons similaires, le ministre de l’Intérieur devrait également démissionner.

Lawrence Cutajar, chef de la police

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_17243.jpg

Michael Farrugia, ministre de l'Intérieur

2. La Constitution doit être changée

Il y a peu d'utilité à remplacer le Commissaire de police ou le Procureur général, s'il n'y a pas de mécanismes en place pour s'assurer que ces rôles ne sont pas attribués en fonction des allégeances politiques. Il doit y avoir une discussion sérieuse sur la mise à jour de la Constitution pour permettre des remèdes lorsque le public perd confiance dans ces personnes ou lorsqu'elles commettent un acte répréhensible. Il en est de même pour les magistrats et les juges qui ne peuvent tout simplement pas continuer à être considérés comme des fonctionnaires nommés selon des critères politiques. Nous avons besoin d'une refonte absolue de la façon dont le pouvoir est distribué dans le pays pour garantir que l'autorité législative, exécutive et judiciaire à Malte ne soit pas dangereusement accumulée entre les mains de quelques-uns.

3. Il faut des nouvelles lois pour protéger les journalistes

Les journalistes ont plus que jamais besoin de protection. Il doit y avoir des peines plus sévères pour ceux qui harcèlent, attaquent, blessent ou tuent des journalistes à Malte. C'est une profession qui a besoin de protection. Nous avons besoin d'éduquer la société sur le rôle crucial des médias pour demander des comptes au  pouvoir. Nous ne pouvons pas tolérer une situation où le malentendu est si fort dans la société que les gens se sentent habilités à attaquer les journalistes. Même les tactiques d'intimidation de la part de riches entreprises étrangères qui menacent de traîner des journaux devant des tribunaux étrangers ne devraient pas être tolérées par le pays et devraient faire l'objet de lois.

4. Les médias doivent s'unir

C'est un moment critique pour les médias. La mort de Daphne Caruana Galizia doit être affrontée avec un spectacle d'unité à long terme de la presse maltaise, idéalement sous la forme d'une fondation qui puisse sérieusement se battre pour la liberté de la presse à Malte et des modifications législatives. Pendant trop longtemps, les médias maltais ont préféré s’attaquer mutuellement sur leur  crédibilité respective au lieu de défendre la crédibilité de l'ensemble du quatrième pouvoir.

"Il y a des escrocsoù que l'on regarde : la situation est désespérée" : citation du dernier article de Daphne, taguée sur un mur à Malte

5. L'État devrait soutenir la famille Caruana Galizia

Cette famille a assez souffert. Elle ne devrait pas être obligée de continuer à payer pour le travail de leur mère et épouse. Elle a payé le prix ultime. Au lieu de cela, il devrait y avoir une enquête approfondie pour savoir si la police lui accordait une protection adéquate.

6. L'enquête sur le meurtre de Daphné Caruana Galizia devrait être rendue publique

Malte ne peut pas accepter une situation où cet incident entrera dans les livres d'histoire comme une affaire de voiture piégée non résolue de plus. Il doit y avoir un niveau de divulgation publique de l'enquête. Il doit y avoir un certain niveau de transparence. La participation d'experts étrangers à la conduite de l'enquête est positive, mais elle doit être expliquée dans tous ses détails.

7. Des mesures sérieuses doivent être prises pour rétablir l’image  de Malte

Quelq que soient les commanditaires et auteurs de l'acte de brutalité contre Caruana Galizia, il est clair que sa mort laisse une tache internationale sur la réputation de Malte. Caruana Galizia sera toujours associée à son combat acharné contre la corruption et il n'est donc pas surprenant que ses allégations passées refassent surface de manière vindicative. Il est impératif que le gouvernement impose des changements radicaux pour prouver sa bonne volonté dans la lutte contre la corruption et la criminalité.

Caruana Galizia a peut-être été une figure exceptionnellement clivante sur le plan politique, mais ce qui lui est arrivé traverse la fracture politique et est inacceptable pour toute personne de bonne volonté. C'est un crime horrible dont il faut veiller à ce qu’il soit contré par des actions sérieuses. En son honneur, nous devons nous unir pour un changement réel et durable dans le pays qui exige un effort bipartisan et non-politique de la part de la population de ce pays. Nous devons tous faire preuve de détermination et d'endurance jusqu'à ce que ces exigences et d'autres soient satisfaites.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_17242.jpg

"Quand le peuple craint le gouvernement, il y a tyrannie. Quand le gouvernement craint le peuple, il y a liberté" : citation de Thomas Jefferon à la veillée pour Daphne à La Valette, suite à son assassinat

Chris Peregin

Original: Daphne Caruana Galizia : Here's what we must demand in the face of this brutal assassination

Source : Tlaxcala, le 19 octobre 2017


 
Plus d'articles :

» Le rideau de fer en Europe ne fera qu’aggraver la crise des réfugiés

Un récent à Bruxelles était supposé définir une politique commune concernant la crise des réfugiés et des migrants. En lieu et place, elle a servi à mettre en évidence les divergences entre les différents pays européens.Compte tenu de la...

» Thanatopolitique et négation du racisme

Les mesures migranticides du gouvernement italien actuel et de Salvini en particulier ont fait à ce jour au moins 450 victimes. Je fais évidemment référence à la guerre ouverte et sans scrupules menée contre les ONG qui mènent des opérations...

» Syrie : un menteur nommé Macron

C’est devenu une habitude : le godelureau de l’Elysée fait le paon au château de Versailles. Brasseur d’air inusable, le freluquet fait des phrases, il pérore dans le vide. Comme un télévangéliste, il brandit de grands mots tout en...

» Loi sur les “fake news”: du monopole de la vérité au règne du mensonge

Cette histoire commence comme un conte de fées. Dans notre merveilleuse démocratie, tout allait pour le mieux. La presse était libre, le citoyen informé et le pouvoir impartial. Mais c’était trop beau. Imprudente, la démocratie n’a pas...

» Notre-Dame-des-Landes : « Nous, cinéastes, appelons à filmer et à défendre ce territoire qui bat et se bat »

Dans une tribune au « Monde », des réalisateurs, comédiens et professionnels du cinéma, dont Adèle Haenel, Philippe Garrel ou Aki Kaurismäki, invitent à défendre la ZAD de Notre-Dame-des-Landes comme «  un lieu réel qui...

» La tragédie des cheminots : la signification profonde des grèves ferroviaires françaises

La série actuelle de grèves ferroviaires en France est présentée dans les médias comme une "agitation ouvrière ", un conflit entre le gouvernement et les dirigeants syndicaux, ou comme une nuisance temporaire pour les voyageurs causée par...

» Catalogne: le parquet allemand favorable à l'extradition de Puigdemont vers l'Espagne

Le parquet allemand s'est dit favorable ce mardi à l'extradition vers l'Espagne de l'ex-président catalan, l'indépendantiste Carles Puigdemont, détenu en Allemagne depuis le 25 mars.Décision finale dans les jours à venir Le procureur...

» Avec l’arrestation de Carles Puigdemont, l'Allemagne a son premier prisonnier politique

La détention de Puigdemont n'était pas un acte intelligent. Ce n'est pas un terroriste mais un politicien légitimé par des élections libres.Désormais, la République fédérale d'Allemagne a son premier prisonnier politique: Carles Puigdemont,...

» Espagne : les municipalités réduisent leur dette, celle de l’État marque un nouveau record

Jérôme Duval et Ángel Ambroj rappellent dans cette tribune que la vague de coupes budgétaires censée résoudre le problème de l’endettement public n’a servi à rien.La publique espagnole clôture l’année 2017 avec un nouveau record...

» Les cris d’indignation des Occidentaux à propos du siège de la Ghouta sonnent creux : ils ne feront rien pour sauver les civils

Comment pouvons-nous protester alors que nous ne faisons rien contre l’opposition islamiste armée à Assad (je ne parle pas ici de l’EI) ou que nous n’essayons même pas d’organiser notre propre cessez-le-feu, même avec l’aide de la...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui15970
mod_vvisit_counterHier19876
mod_vvisit_counterCette semaine111444
mod_vvisit_countersemaine précedente77328
mod_vvisit_counterCe-mois-ci193649
mod_vvisit_countermois précedent467347

We have: 354 guests online
Ton IP: 54.196.42.8
 , 
Aujourd'hui: 17 Auo 2018