REDHER - La pluma
Accueil Articles Culture Education


Réimaginer un monde au-delà du capitalisme et du communisme

Envoyer Imprimer PDF

aut_6BisExtrait du livre Walking with the comrades (Penguin Books, 2011), dans lequel Arundhati Roy relate le temps qu’elle a passé aux côtes des rebelles de la guérilla maoïste en Inde. On peut lire la version française  de son reportage, initialement paru dans le magazine Outlook, ici : Ma marche avec les camarades-Plongée au cœur de la guérilla indienne

Paysage du Dandakaranya dans le centre-Est de l'Inde

Ici, en Inde, même au milieu de toute cette violence et cette cupidité, il y a encore de l’espoir. Si quelqu’un peut s’en sortir, c’est bien nous. Notre population n’a pas encore été complètement colonisée par le rêve consumériste.

Les principes socialistes d’égalitarisme et de justice sont maintenus en vie par celles et ceux qui se sont battus pour la vision gandhienne de soutenabilité et d’autosuffisance. Nous avons la vision d’Ambedkar, qui représente un sérieux défi aussi bien pour les Gandhiens que pour les  socialistes. Nous avons la plus spectaculaire coalition de mouvements de résistance, avec leur expérience, leur compréhension et leur vision.

Et surtout, nous avons une population survivante d’Adivasis (aborigènes) de près de 100 millions de personnes. Eux connaissent encore les secrets de la soutenabilité. S’ils venaient à disparaître, ils les emporteraient avec eux. Les guerres comme l’Opération Green Hunt [Chasse verte : nom donné par les médias indiens à l’opération lancée par le ministre de l’Intérieur Chidambaram en 2009 pour éradiquer la guérilla naxalite, maoïste, NdE] les font disparaître. Les victoires de ceux qui les déclenchent contiendront les germes de la destruction, non seulement des adivasis, mais, en définitive, de l’espèce humaine. C’est pourquoi nous avons urgemment besoin d’un dialogue entre toutes les formations politiques qui résistent à cette guerre.

Adivasis du village de Kudur, dans le district de Bastar, au Chhattisgarh, en lutte contre le projet de barrage de Bodhghat

Le jour où le capitalisme sera forcé de tolérer des sociétés non-capitalistes en son sein, et de reconnaître des limites à sa quête de domination, le jour où il sera forcé de reconnaître qu’il ne peut pas infiniment s’approvisionner en matières premières, sera le jour où les choses changeront.

S’il y a encore un espoir pour le monde, il ne réside pas dans les salles de conférences sur le changement climatique, et pas non plus dans des villes à  gratte-ciels. Il réside beaucoup plus près du sol, dans celles et ceux qui se battent chaque jour pour protéger les forêts, les montagnes et les rivières, parce qu’ils savent que les forêts, les montagnes et les rivières les protègent en retour.

La première étape d’une réimagination d’ un monde qui s’est profondément égaré serait de mettre fin à la destruction de ceux qui possèdent une imagination différente – une imagination en-dehors du capitalisme aussi bien que du communisme. Une imagination qui propose une compréhension entièrement différente de ce qui constitue le bonheur et l’épanouissement.

Pour gagner cet espace philosophique, il est nécessaire de concéder de l’espace physique pour la survie de ceux qui ont l’air d’être les gardiens de notre passé, mais qui pourraient bien être, en réalité, les guides vers notre futur. Pour cela, il nous faut demander à nos dirigeants : pouvez-vous laisser l’eau dans les rivières, les arbres dans les forêts ? Pouvez-vous laisser la bauxite dans les montagnes ? S’ils répondent par la négative, alors peut-être devraient-ils cesser de faire des prêches de moralité aux victimes de leurs guerres.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_17119.jpg

Tombes adivasis sur la route de Dantewada, au Chhattisgarh. Photo Poulomi Basu

Arundhati Roy

Original: Re-imagining a world beyond capitalism and communism

Traduit par Nicolas Casaux

Edité par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Tlaxcala, le 5 octobre 2017


 
Plus d'articles :

» Au Salvador, montée en puissance d’un nouveau mouvement social contre la privatisation de l’eau

À peine six semaines ont passé depuis que la nouvelle Assemblée législative, dominée par la droite, est entrée en fonction. Mais, déjà, de récents accrocs entre forces de l’ordre et étudiants s’opposant à la potentielle privatisation...

» Éthique artificielle

En 2017, le géant de l'Internet Google a signé un contrat avec le Département de la Défense des USA pour fournir une intelligence artificielle à ses drones militaires. Pendant des années, l'utilisation de tels drones avait été critiquée et...

» L’histoire de Solapur, en Inde, où une ville ouvrière se construit grâce au logement coopératif

À Solapur, en Inde, de vastes programmes de  logement réalisés avec la coopération gouvernementale démontrent l’efficacité de l’action ouvrière soutenue.

» 4 ans de pouvoir de Modi en Inde: "vikas" (développement), un slogan creux

Ce que vikas signifie pour le BJP, c'est que ses alliés, tels les Adani *, devraient être libres de gagner de l'argent. L'Inde de Modi ne peut imaginer un avenir. Elle est enracinée dans une version hideuse du passéIl est impossible de passer à...

» Parution de l’ouvrage Neurocapitalisme, de Giorgio Griziotti

Nous avons le plaisir d’annoncer la publication de l'ouvrage Neurocapitalisme : Pouvoirs numériques et multitudesAprès les versions italienne (Neurocapitalismo, Mimesis, 2016), espagnole (Melusina, 2017) et avant la version anglaise (Minor...

» Les Palestiniens ne sont pas les Indiens des États-Unis d’Amérique

Les gouvernements des Etats-Unis – abusés par leur 51è Etat-croupion, la colonie israélienne – se trompent sur toute la ligne au niveau de leur stratégie au Moyen-Orient et singulièrement en Palestine. Certes, ce n’est pas nouveau. Mais...

» Séance Séminaire ALHIM : « La política exterior argentina en el marco de los festejos del bicentenario de la Revolución de Mayo (2010) y de la Independencia (2016) : marchas y contramarchas del cambio de gobierno », Melisa Deciancio (FLACSO), jeudi 17 mai

Séance Séminaire ALHIM (Amérique Latine Histoire et Mémoire)

» La Khansaa de Gaza : Nawal Abou Hajila pleure ses quatre fils tués par l’armée d’occupation

Nawal Abou Hajila, 58 ans, est connue sous le nom de Khansaa de Gaza, d’après une poétesse arabe du 7ème siècle qui a perdu quatre fils au combat.Quatre photos encadrées de quatre hommes sont accrochées au mur au milieu du salon de Nawal...

» Sri Lanka : Témoignages accablants sur les abus du microcrédit

Non seulement le microcrédit ne permet pas de sortir de la pauvreté, mais il constitue dans un nombre très élevé de cas à la fois un mécanisme de dépossession et d’humiliation de celles qui y recourent. Déjà plongées dans la...

» Mai, un espoir d’océan

Dans la vie d’un peuple, c’est un moment précieux. Le couvercle des lois sociales se soulève. Soudain, la résignation, les habitudes deviennent des sujets de réflexion, puis sont remises en question. Le « fleuve des villes grises, et...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7541
mod_vvisit_counterHier13939
mod_vvisit_counterCette semaine21480
mod_vvisit_countersemaine précedente101980
mod_vvisit_counterCe-mois-ci347491
mod_vvisit_countermois précedent485122

We have: 139 guests online
Ton IP: 54.81.195.140
 , 
Aujourd'hui: 23 Juil 2018