REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


Faisons-les crever de faim : voilà la solution du Wall Street Journal au problème de la Corée du Nord

Envoyer Imprimer PDF

aut_560bisLes rédacteurs du Wall Street Journal (WSJ) ont concocté un plan pour en finir avec la crise de la Corée du Nord : les faire crever de faim.

Je ne plaisante pas. Dans un article intitulé « Les options pour se débarrasser de Kim Jong Un », le comité de rédaction du WSJ suggère que les USA utilisent « tous les moyens à leur disposition pour renverser le régime nord-coréen », y compris, bien sûr, le blocage des importations alimentaires vitales qui permettent aux femmes et aux enfants d'échapper à une mort atroce par famine.

Voici un extrait de l'article :

« Le Nord est particulièrement sensible cette année aux pressions parce qu'une grave sécheresse qui a duré d'avril à juin a fait chuter la récolte précoce de céréales de 30%. Si la récolte principale est aussi touchée, Pyongyang sera peut-être obligé d'importer plus de nourriture alors que les sanctions restreignent sa capacité à engranger des devises étrangères...

Bien que le régime ait survécu à une grave famine dans les années 1990, aujourd'hui les conséquences politiques d'une mauvaise récolte seraient sévères... L'armée constituait autrefois l'une des carrières les plus enviables ; aujourd'hui les soldats sont mal payés et mal nourris. Les Coréens du Nord n'accepteront pas la famine comme ils l'ont fait y a deux décennies.

Mettre l'embargo sur l'aide alimentaire pour dégommer un gouvernement serait normalement (sic) contraire à l'éthique, mais la Corée du Nord constitue un cas exceptionnel (resic). L'assistance fournie par le passé s'est avérée être une erreur, dans la mesure où elle a permis à l'un des pires régimes que l'histoire ait connus de se perpétuer. Les Nations Unies disent que 40% de la population est sous-alimentée, tandis que les Kim continuent à dépenser des sommes astronomiques en armements. Anéantir l'État nord-coréen aussi vite que possible est la démarche la plus humaine possible. »

(“Options for Removing Kim Jong Un”, Wall Street Journal, 4 sept. 2017)

« Humaine » ? Les rédacteurs du WSJ pensent que priver des gens de la nourriture suffisante pour rester en vie est humain ?

Et voyez comme le fait que « 40% de la population est (déjà) sous-alimentée » les réjouit, comme s'ils étaient à mi-chemin d'avoir atteint leur but. Hourra pour l'embargo US, qui continue à plonger des innocents dans la misère, quelque 60 ans après la guerre !

C'est écœurant !

L’un des Quatre Chevaux de l’Apocalypse, Famine, par Albino Topaz

Qui sont ces gens qui grandissent à nos côtés, qui fréquentent nos écoles et nos universités, qui vivent dans les mêmes quartiers que nous, et fréquentent les mêmes églises ? D'où viennent ces monstres ?

Cela me rappelle ce que disait Harold Pinter dans son discours d'acceptation du prix Nobel :

« Qu'est devenue notre sensibilité morale ? En avons-nous jamais eu une ? Que signifient ces mots ? Renvoient-ils à un terme très rarement employé ces temps-ci, la conscience ? Une conscience qui soit non seulement liée à nos propres actes mais qui soit également liée à la part de responsabilité qui est la nôtre dans les actes d’autrui ? Tout cela est-il mort ? »

Ce qui est sûr, c’est que cette conscience est morte au  WSJ. Tout ce qu'il y a de plus mort.

Et qu'est-ce qu'on est censé gagner à affamer les gens, de toute façon ? Quel en est l'objectif ultime ?

Eh bien, le changement de régime, évidemment, n'est-ce pas ce qu'on recherche toujours, installer un pantin plus docile pour appliquer les diktats de Washington ?

C'est ça, bien sûr. Mais comment est-ce censé fonctionné, après tout, priver les gens de nourriture, ce n'est pas la même chose que de leur donner des armes et les entraîner à renverser le régime, ou si ?

Non, en fait, il n'y a pas l'ombre d'une chance que le plan fonctionne. Pas une. Mais ça contribuera à punir le peuple coréen pour la conduite de son gouvernement. Et cela causera plus de souffrances, de malheur et de misère. De ça, on en est sûr.

Imaginez que ce soit l'inverse, et que ce soit la Corée du Nord qui ait le pouvoir de couper les vivres aux habitants des USA. Bien sûr, c'est tiré par les cheveux, mais pensez-y juste un instant. Comment réagiriez-vous ? Est-ce que vous réuniriez vos voisins et vos amis pour fomenter un plan pour renverser le gouvernement ?

C'est une idée ridicule, n'est-ce pas ? Les rédacteurs du WSJ le savent. Ce sont des gens cultivés, intelligents, qui savent comment le monde tourne et qui connaissent l'impact de certaines politiques. Ils savent que la famine ne va pas conduire à la révolution. Ça n'arrivera pas.

Alors, pourquoi soutenir une politique qui ne peut pas marcher ?

Bonne question, mais ici, l'analyste s'aventure dans une zone grise pour essayer de comprendre pourquoi certaines personnes sont si immorales et malfaisantes qu'elles semblent prendre plaisir à faire souffrir les autres. Pourquoi tant de gens cruels détiennent-ils des postes de pouvoir et d'autorité ?

Mystère et boule de gomme.

Mike Whitney

Original: Starve Them to Death: Wall Street Journal’s Solution to North Korea

Traduit par Jacques Boutard

Edité par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Fuente : Tlaxcala, le 19 septembre 2017


 
Plus d'articles :

» L’Aide publique au développement aux antipodes de la solidarité

Le 11 avril 2017, à l’issue de son rapport ||, l’ annonce fièrement une hausse de l’aide publique au développement pour l’année écoulée : « En 2016, les apports nets d’aide publique au développement () des pays...

» Les USA font tout ce qu'ils peuvent pour assister Daech. Extraits du discours du 20 novembre 2017

Extraits du discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, le 20 novembre 2017, suite à la victoire d’Al Boukamal et au lendemain de la réunion de la Ligue Arabe qui a désigné à nouveau le Hezbollah comme organisation...

» Dossier Colombie : Chassés pour le charbon

L’Union européenne importe 20% de ses besoins en charbon thermique (pour les centrales électriques) de la Colombie. Nous nous sommes rendus sur le terrain pour enquêter sur El Cerrejon, la plus grande mine de charbon du pays. Nous avons...

» Mexique : un pays colonisé par Coca-Cola

Le Mexique est le premier pays consommateur de Coca-Cola dans le monde et représente à lui seul plus de 40% des ventes de la marque en Amérique du Sud. Diabète, obésité, hypertension mais aussi assèchement de certaines régions, les...

» Les 100 ans de la déclaration de Balfour : le déclin tendanciel de l’impérialisme occidental

La Première ministre britannique Theresa May a  invité son homologue israélien Benyamin Netanyahou  à célébrer, le 2 novembre 2017, le centenaire de la déclaration de Balfour et a rejeté la demande d’excuses formulée...

» Pourquoi le djihadisme ne sera pas autorisé à s’éteindre

Une hypothèse de travail sérieuse est discutée depuis un certain temps déjà par les analystes géopolitiques indépendants. La voici, résumée.Daech peut bien être sur le déclin – le monde est encore encombré de ce cadavre ambulant. Le...

» Le «conseil » US à Evo Morales : « Pourvu que la Bolivie ne parvienne jamais au point où se trouve le Venezuela»

Le chargé d’affaires de l’ambassade US en Bolivie, Peter Brennan, -un expert dans le domaine de la subversion idéologique-, a pris sur lui de « conseiller » au président Evo Morales : « Pourvu que la Bolivie ne...

» Grandes manœuvres autour du Venezuela

Les projecteurs politico-médiatiques, focalisés sur ce qui se passe à l’intérieur du Venezuela, laissent dans l’ombre ce qui se passe autour du Venezuela. Dans la géographie du Pentagone, celui-ci entre dans l’aire du U.S. Southern...

» Sphère d'influence : comment les libertariens US refont la politique latino-américaine

Pour Alejandro Chafuen, le rassemblement qui a eu lieu au printemps dernier à l'hôtel Brick de Buenos Aires était autant un retour au pays qu'un tour d'honneur. Chafuen, un USAméricano-Argentin dégingandé, a passé sa vie d'adulte à saper les...

» Crise au Venezuela : les USA veulent retrouver "leur" pays

Ce qui doit être souligné est qu’en établissant une Assemblée constituante au Vénézuela, le président Nicolas Maduro agit en accord avec la de son pays :Article 348 : L’initiative d’appeler à une Assemblée nationale...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Édition spéciale «Bilan 2017»

« Pas du mouvement dans le silence, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali, Colombie » L'année 2017 en mots et en noms   Les pays qui ont fait la Une des ...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui16228
mod_vvisit_counterHier27747
mod_vvisit_counterCette semaine102160
mod_vvisit_countersemaine précedente93067
mod_vvisit_counterCe-mois-ci279106
mod_vvisit_countermois précedent516910

We have: 302 guests online
Ton IP: 54.82.57.154
 , 
Aujourd'hui: 18 Jan 2018