REDHER - La pluma


Irma, la France et l'ALBA ou Comment accepter sans piper l'aide d'une "dictature"

Envoyer Imprimer PDF

L'ouragan Irma vient de passer sur les Antilles avec son cortège de tragédies, de vies humaines emportées, et de celles qui devront se reconstruire dans la douleur et dans les pertes matérielles.

Comme réponse politique à cette catastrophe naturelle, le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a ordonné, le 10 septembre 2017, l'envoi d'aide humanitaire à Cuba, à Antigua-et-Barbuda ainsi qu'à Saint-Martin.

Le ministre de l'Intérieur vénézuélien, Nestor Reverol, a annoncé, depuis l'aéroport de Caracas, que ce don de 10 tonnes de vêtements, de matelas, d'eau potable, et d'aliments non périssables à la collectivité d'outre-mer française, s'inscrivait “dans le cadre du respect mais aussi de la solidarité avec le peuple de Saint-Martin” (1). Il a préciséque l'aide humanitaire serait acheminée par “un avion des Forces Armées vénézuéliennes et que cette inititative faisait partie de la coopération internationale dans le cadre de l'Alliance Bolivarienne des Peuples de notre Amérique (ALBA) » (2).

Capture_Twitter_NLR

Depuis Paris, bien peu de médias ont souligné le geste de la République Bolivarienne du Venezuela. Et pourtant, cela soulève plusieurs questions qu'aucun de nos éditorialistes n'a daigné relever, eux qui, il y a quelques semaines, étaient si prompts à dénoncer le Venezuela bolivarien à longueur d'émissions. En effet, cette aide précieuse, venant pourtant d'un pays qui connaît une crise économique, révèle de grandes incohérences dans la politique menée par le président Macron.

Une des rares exceptions au silence radio des médias français, dont la formulation vaut son pesant de cacahuètes

Il y a 15 jours à peine, Emmanuel Macron qualifiait le gouvernement de Nicolas Maduro de dictature. Par quel mystère de notre diplomatie le pouvoir français approuve-t-il désormais des liens de coopération, quels qu'ils soient, avec un régime non démocratique ? Y a-t-il une quelconque cohérence dans la diplomatie de notre pays ou bien l'ouragan Irma a-t-il déboussolé la girouette de notre politique extérieure? Pourquoi le gouvernement français autorise-t-il un avion militaire en provenance d'une dictature à atterrir sur notre territoire ? Car le pouvoir français a donné son aval au gouvernement vénézuélien puisqu’il reste souverain tant dans sa politique de gestion des risques que dans celle des catastrophes naturelles.

Dans le cas contraire, il s'agirait alors d'une invasion et notre armée aurait l'obligation de « mener les opérations de résistance militaire » (Article R*1421-1 du Code de la Défense) pour bouter le Bolivarien hors de France. Si l'avion militaire n'avait pas été autorisé à acheminer l'aide humanitaire, cela révèlerait surtout l'incapacité de notre gouvernement à protéger l'intégrité de notre territoire et notre population. Les conséquences en termes de sécurité pour nos concitoyens seraient tellement désastreuses que nous préférons penser que le gouvernement français a finalement coopéré avec un pays que le président a lui-même défini comme étant une dictature.

Ce qui nous amène à la situation la plus probable. Si comme le déclarait le Quai d'Orsay le 30 août 2017, il convenait « d'évaluer les relations avec le Venezuela sur la base de l'État de droit et des libertés fondamentales » (3), alors les liens diplomatiques mis à jour dans les décombres du passage d'Irma semblent démontrer que Paris « évalue » de manière plutôt positive la situation politique vénézuélienne. Les récentes déclarations de notre ambassadeur à Caracas vont d'ailleurs dans le même sens (4).

Capture_Twitter_Miraflores

Le nouvel ambassadeur de France à Caracas, Romain Nadal (né en mai 1968): "Cet après-midi j'ai remis mes lettres de créance  au Président #NicolasMaduro. La France partage avec le Venezuela une longue histoire fraternelle"

Le gouvernement français sait donc très bien que le gouvernement vénézuélien n'a rien de dictatorial mais pour des raisons médiatico-politiciennes, le président a décidé de soumettre la diplomatie de notre pays à des tactiques politicardes contre la France Insoumise. Autrement dit, d'utiliser l'appareil d'État à des fins partisanes et électorales. Ce qui est extrêmement préoccupant.

Mais comment pourrait-il en être autrement ? Chaque jour qui passe semble donner raison aux propositions esquissées dans l'Avenir en Commun, le programme de la France Insoumise.

En effet, l'aide humanitaire envoyée par le Venezuela a été décidée dans le cadre de la solidarité régionale promue par l'ALBA, cette organisation de coopération qui regroupe plusieurs pays des Caraïbes. Cette fameuse ALBA à laquelle Jean-Luc Mélenchon voudrait faire adhérer la France, au même titre que d'autres processus de coopération régionale auxquels participe notre pays comme l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (OECO), la Communauté des Caraïbes (CARICOM), ou encore l’Association des États de la Caraïbe (AEC). A notre connaissance, aucune organisation supranationale régionale autre que l'ALBA n’a envoyé de l'aide aux sinistrés de Saint-Martin.

Que vont donc faire Patrick Cohen et tous les membres de la caste politico-médiatique ? Vont-ils protester contre l'aide humanitaire envoyée par l'ALBA à nos compatriotes ? Oseront-ils, après Irma, reparler de l'adhésion de la France à l'ALBA, lorsqu'ils auront en face d'eux un des cadres de la France insoumise ?

Et que va faire le président Macron lors de son déplacement dans les Antilles françaises ? Remerciera-t-il publiquement la « dictature vénézuélienne » ? Lancera-t-il un processus d'adhésion de la France à l'ALBA ?

Décidemment, il semblerait que la queue du cyclone Irma ait considérablement dévasté ce qui reste de cohérence à la tête de l'État français.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_16866.jpg

Le 12 septembre 2017, le gouvernement français recevait Jorge Arreaza, le ministre des affaires étrangères  de la "dictature" vénézuélienne (selon les mots du président Macron). On se demande vraiment s´il y a un pilote à bord.... On notera aussi la visite du ministre à Dominique de Villepin.

 

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_16867.jpg

Notes 

(1) « Tras paso de Huracàn Irma | Venezuela envió 10 toneladas de insumos como ayuda humanitaria a la isla de San Martín », Venezolana de Television, 10/09/2017
(2) Ibid.
(3) « Venezuela : Extrait du point de presse », France Diplomatie, 30 août 2017, 
(4) Voir https://twitter.com/NadalDiplo/status/897279727442026496

Romain Migus

Edité par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source: Venezuela en Vivo, le 12 septembre 2017

A lire sur la Pluma:

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

 

 
Plus d'articles :

» Au Salvador, montée en puissance d’un nouveau mouvement social contre la privatisation de l’eau

À peine six semaines ont passé depuis que la nouvelle Assemblée législative, dominée par la droite, est entrée en fonction. Mais, déjà, de récents accrocs entre forces de l’ordre et étudiants s’opposant à la potentielle privatisation...

» Venezuela: Des mouvements paysans parcourent 200 km à pied pour faire entendre leur voix auprès du gouvernement

Depuis , des compagnes et compagnons paysans engagés dans la révolution bolivarienne ont entrepris de remonter à pied depuis l’Etat agricole de Portuguesa jusqu’à Caracas pour y faire entendre leurs voix et leurs revendications auprès du...

» Déclarations faites para le président Maduro à propos de la victoire des Bleus.

«Hier, l'équipe de France a gagné, même si elle ressemblait à l'équipe d'Afrique. C’est l'Afrique qui a vraiment gagné, les migrants africains arrivés en France.J'espère que l'Europe recevra ce message, de comment l'une des meilleures...

» Syrie : un menteur nommé Macron

C’est devenu une habitude : le godelureau de l’Elysée fait le paon au château de Versailles. Brasseur d’air inusable, le freluquet fait des phrases, il pérore dans le vide. Comme un télévangéliste, il brandit de grands mots tout en...

» À Bogota, l'éboueur devenu «seigneur des livres»

José Alberto Gutierrez a passé vingt ans de sa vie à remplir 450 bibliothèques avec 50.000 ouvrages récupérés dans des poubelles.«Le jour où j'aurai rempli la Colombie de livres, je me sentirai comme Ulysse après avoir sauvé Pénélope et...

» Le Brésil en grève : les camionneurs et les ouvriers du pétrole ne marchent plus

La plus grande économie d’Amérique latine – le Brésil – est au bord de la faillite. Les camionneurs et les ouvriers du pétrole ne sont pas au travail. Les premiers ont fait une grève de dix jours, tandis que les seconds font une grève de...

» Les escadrons de la mort continuent d'agir impunément en Colombie, tandis que que les USA se voilent la face

Presque quotidiennement, nous sommes bombardés par des « informations » sur des problèmes au Venezuela. Et de fait, problèmes il y a, par exemple des pénuries de nourriture et de médicaments, et une inflation galopante. Mais quelque...

» Loi sur les “fake news”: du monopole de la vérité au règne du mensonge

Cette histoire commence comme un conte de fées. Dans notre merveilleuse démocratie, tout allait pour le mieux. La presse était libre, le citoyen informé et le pouvoir impartial. Mais c’était trop beau. Imprudente, la démocratie n’a pas...

» Les femmes zapatistes, rebelles par excellence

Dans les montagnes du sud-est du Mexique, les femmes zapatistes mènent leur propre lutte. Deux d’entre elles, appartenant à des générations différentes, partagent un bout de leur histoire. Leurs récits montrent les progrès vers...

» 2018: La contre-révolution libérale règne à Quito

Deux arguments qui ont contribué, au niveau mondial, à montrer sous un jour positif la « Révolution Citoyenne » en Équateur, ont été  les décisions du président Rafael Correa et de son gouvernement d’octroyer l’asile...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5230
mod_vvisit_counterHier12954
mod_vvisit_counterCette semaine96095
mod_vvisit_countersemaine précedente98905
mod_vvisit_counterCe-mois-ci320126
mod_vvisit_countermois précedent485122

We have: 244 guests online
Ton IP: 54.81.76.247
 , 
Aujourd'hui: 21 Juil 2018