REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


Dernier discours

Envoyer Imprimer PDF

aut_3182BisSalvador Allende Gossens (1908-1973)

Memoria Histórica

Santiago du Chili, 11/9/1073, 9 h 10

Mes amis

C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, manifestait sa fidélité et sa loyauté au gouvernement, et aujourd’hui vient de s’autoproclamer directeur général des carabiniers.

Devant ces faits, il n’y a qu’une seule chose que je puisse dire aux travailleurs : je ne démissionnerai pas ! Placé à un tournant historique, je paierai de ma vie la loyauté du peuple. Et je suis certain que la semence déposée dans la conscience digne de milliers et de milliers de Chiliens ne pourra pas être arrachée pour toujours.

Ils ont la force, ils pourront nous asservir, mais les processus sociaux ne s’arrêtent ni avec le crime ni avec la force.

L’histoire nous appartient et ce sont les peuples qui la font.

Travailleurs de ma patrie,

je tiens à vous remercier de votre loyauté de toujours, de la confiance que vous avez déposée en un homme qui ne fut que l’interprète des grands désirs de justice, qui donna sa parole de respecter la Constitution et la loi, et qui l’a tenue.

En cet instant ultime, le dernier où je puisse m’adresser à vous, je vous demande que vous mettiez à profit cette leçon :

le capital étranger et l’impérialisme, unis à la réaction, ont créé le climat pour que les forces armées rompent leur tradition, celle que leur enseigna le général Schneider et que réaffirma le commandant Araya, qui tombèrent victimes de la même couche sociale qui, aujourd’hui, attend bien au chaud qu’une main étrangère lui rende le pouvoir pour continuer à défendre ses profits et ses privilèges.

Je m’adresse tout d’abord à la modeste femme de notre terre, à la paysanne qui a cru en nous, à l’ouvrière qui a travaillé davantage, à la mère qui a su  notre préoccupation pour les enfants.

Je m’adresse aux travailleurs des professions libérales qui ont eu une conduite patriotique, à ceux qui ont agi contre la sédition encouragée par les organisations corporatives, ordres de classe qui ne cherchent qu’à défendre les avantages que la société capitaliste n’accorde qu’à une poignée de gens.

Je m’adresse à la jeunesse, à ceux qui chantèrent et communiquèrent leur joie et leur esprit de lutte. Je m’adresse à l’homme du Chili, à l’ouvrier, au paysan, à l’intellectuel, à tous ceux qui seront persécutés… car dans notre pays le fascisme s’est déjà fait connaître depuis longtemps dans les attentats terroristes, faisant sauter les ponts, coupant les voies ferrées, détruisant les oléoducs et les gazoducs, bénéficiant du silence de ceux qui avaient l’obligation d’assurer la défense… L’histoire les jugera !

Radio Magallanes sera sûrement réduite au silence, et le son tranquille de ma voix n’arrivera plus jusqu’à vous.

Peu importe, vous continuerez à l’entendre, je resterai toujours à vos côtés ; mon souvenir sera au moins celui d’un homme digne qui fut fidèle à la loyauté des travailleurs.

Le peuple doit se défendre, mais pas se sacrifier. Le peuple ne doit pas se laisser cribler ni écraser, mais il ne doit pas non plus se laisser humilier.

Travailleurs de ma patrie,

Je crois au Chili et en son destin. D’autres hommes sauront dépasser ce moment gris et amer où la trahison prétend s’imposer.

Allez de l’avant et sachez que dans un avenir plus proche que lointain s’ouvriront à nouveau les larges avenues par où s’avancera l’homme libre pour construire une société meilleure.

Vive le Chili ! Vive le peuple ! Vivent les travailleurs !

Ce sont mes dernières paroles. J’ai la certitude que mon sacrifice ne sera pas inutile ; j’ai la certitude qu’il sera tout au moins une leçon morale pour châtier la félonie, la couardise et la trahison.


Salvador Allende (1908-1973) سلفادور أليندي Σαλβαδόρ Αλιέντε Сальвадор Альенде سالوادورآلنده

Original: Último discurso

Traductions disponibles : English  Türkçe  Italiano  Svenska  Português  Deutsch  فارسی  Ελληνικά  Русский  عربي

Source : Tlaxcala, le 11 septembre 2017

 
Plus d'articles :

» Maurice Lemoine, journaliste et globe-trotter: «Je suis en colère contre ma profession»

C’est l’histoire d’un aventurier devenu journaliste. Pas Joseph Kessel, mais presque. Maurice Lemoine, figure bien connue des spécialistes de l’Amérique latine, était de passage à Paris entre deux escapades à Caracas et Bogota. Nous...

» Appel à contribution : Les Cahiers ALHIM n°38 (seconde semestre 2019)

Appel à contributionPour leur prochain numéro n°38 (2ème semestre 2019), les Cahiers ALHIM publiés par l’Université Paris 8 invitent des chercheurs issus de différents horizons à établir un état des lieux de la recherche surLa révision...

» Brésil: l’incarcération de Lula réactive le coup d'État "made in USA" de 2016

Après un procès soldé par une condamnation à 12 ans d’emprisonnement de l'ancien président Inácio Lula da Silva, dans lequel les preuves et les témoins de la défense ont été rejetés par les juges du TRF-4 [Tribunal régional fédéral]...

» Aurora Muriente : « Porto Rico demeure sous domination coloniale »

L’activiste portoricaine explique les raisons pour lesquelles la lutte indépendantiste veut se débarrasser du joug étasunien. Aurora Muriente Pastrana, est membre du Mouvement indépendantiste national Hostosien de Porto Rico (MINH), une...

» Brésil: Violence et haine de classe

Quel lien peut-on établir entre l'assassinat de la conseillère Marielle Franco et les poursuites  pénales contre Lula? Comment lier la destitution illégitime de Dilma Rousseff et l’intervention militaire dans les favelas? Quels liens y...

» Brésil : L’état d’exception est la règle générale Entretien avec Felipe Paiva

« Si le programme de transformation sociale avait été menée à bien, nous n’en serions plus au même point qu’au départ, nous aurions fait un petit pas en avant. » Entretien avec le chercheur Felipe Paiva, doctorant en Histoire à l'UFF...

» Brésil : le PSOL de Marielle, histoire d’un parti de gauche

Pendant quinze jours, les journaux et télévisions européens ont braqué leurs projecteurs sur le Brésil, pour commenter l’assassinat de Marielle Franco, une militante du PSOL, qui était devenue, à Rio de Janeiro, le symbole de la lutte pour...

» Brésil : 2018, nous voilà ! Féminismes et diversités à l’assaut du pouvoir

Marielle Franco a aidé Le Monde Diplomatique Brésil au moment où nous en avions le plus besoin. En décembre 2017, elle a enregistré une vidéo de soutien à notre campagne de financement collectif. En janvier 2018, son article a fait la...

» Anahi Durand : "Au Pérou, la Constitution facilite la corruption. Il faut donc en changer"

Coup de théâtre au Pérou. Mouillé dans plusieurs scandales de corruption, le président Pedro Pablo Kuczynski (PPK) a tenté de profiter d’un système politique défaillant pour se maintenir au pouvoir. Mal lui en a prit. Les révélations sur...

» La légalisation de l'avortement n'est pas une question morale

L’avortement est toujours illégal en Argentine, sauf pour certaines situations bien définies. Le nombre d’avortements clandestins est estimé à 500 000 par an, et le nombre de femmes qui en meurent va selon les sources de quelques...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui20275
mod_vvisit_counterHier17978
mod_vvisit_counterCette semaine73851
mod_vvisit_countersemaine précedente118117
mod_vvisit_counterCe-mois-ci430572
mod_vvisit_countermois précedent622047

We have: 182 guests online
Ton IP: 23.20.245.192
 , 
Aujourd'hui: 25 Avr 2018