REDHER - La pluma
Accueil Articles Opinion


Trump n’écarte pas « une option militaire » contre le Venezuela

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Venezuela infosBis« Dans le monde entier, il y a des problèmes dans des endroits éloignés et nous avons des troupes dans des endroits éloignés, alors que le Venezuela n’est pas si loin, c’est notre voisin, et les gens y souffrent et meurent. Nous avons de nombreuses possibilités pour le Venezuela parmi lesquelles une option militaire si besoin est. » a déclaré le président états-unien lors d’une conférence de presse le 11 août 2017.


Vendredi soir, le secrétariat de la Maison Blanche a émis un communiqué informant que Trump avait reçu une demande d’appel téléphonique de son homologue vénézuélien mais que celle-ci a été rejetée parce que « Maduro a choisi la voie de la dictature », indiquant que « le président Trump parlera volontiers avec le dirigeant du Venezuela dès que la démocratie sera rétablie dans le pays. » Nicolás Maduro a répondu en demandant si « les États-Unis seront prêts, un jour, à respecter les peuples du monde » et a assuré qu’il « souhaitait avoir des relations » avec ce pays « comme j’en ai avec la Russie, avec la Chine ou avec l’Inde. »

De très nombreux secteurs sociaux et politiques d’Amérique Latine – et même plusieurs gouvernements latino-américains conservateurs ou nettement de droite – ont rejeté les menaces de Donald Trump et demandé le respect de la souveraineté vénézuélienne. Les positions du Mexique ou de la Colombie en ce sens ont suscité l’ironie du gouvernement vénézuélien pour qui ces pays « se lavent les mains face aux menaces de leur chef, et se frappent la poitrine en disant que tout est permis, sauf une intervention militaire ».

Les dirigeants de la droite vénézuélienne qui ont initié il y a trois mois une vague de violences pour renverser le gouvernement bolivarien avec un bilan de près de 130 morts, et qui ont plusieurs fois réclamé publiquement une intervention militaire des États-Unis (1), sont restés muets sur les déclarations de Trump.

Le président Evo Morales a répondu au président états-unien sur son compte Twitter :

« Donald Trump révèle sans scrupules son plan d’intervention militaire contre le Venezuela. Maintenant le monde sait que ceux qui étaient contre Maduro ne cherchaient que l’intervention militaire de l’Empire. Le secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro, le latino-américain le plus soumis à l’Empire, doit être plus que satisfait par les propos de Trump. La droite locale et internationale observent un silence assourdissant et complice. Nous condamnons cet élan interventionniste contre le Venezuela, un pays qui recherche la paix à travers le dialogue, l’assemblée constituante et les élections régionales. » (NDT : le Centre National Électoral vient d’annoncer que les élections régionales – qui servent à élire les gouverneurs des 23 états du pays, initialement prévues en décembre, ont été avancées au mois d’octobre).

Note :

(1) Lire notamment de Marco Teruggi: « L’hypothèse du double gouvernement et du conflit prolongé »,  https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/07/11/lhypothese-du-double-gouvernement-et-du-conflit-prolonge/

Marco Teruggi

Original : Trump no descarta "una opción militar" en Venezuela

Traduit par Thierry Deronne

Source: Venezuela Infos, le 13 août 2017

A lire sur La Pluma:

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !



 
Plus d'articles :

» Coups de dent n° 162 Bienvenue au George V, Mister Hariri!

La nouvelle direction de l’Hôtel Four Seasons George V à Paris est fière et heureuse d’annoncer qu’elle a préparé la pour la famille de Son Excellence M. le Premier ministre Saad Hariri, sur réservation du ministère français des...

» Déclaration Balfour, Histoire et occultation

Dans cette conférence tenue à Keep Talking, à Londres le 7/11/2017, Atzmon développe une analyse sur ce que l'historicité de la Déclaration Balfour vise à occulter : un siècle d'hégémonie politique juive en Grande-Bretagne et ailleursDans...

» Hassan Nasrallah: La forme de la démission de Saad Hariri révèle les méthodes d'intervention saoudiennes au Liban

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 5 novembre 2017, suite à la démission du Premier ministre libanais Saad HaririTranscription[…] Mon discours de ce soir sera exclusivement consacré à ce point (la...

» La démission de Saad Hariri : une partie de poker menteur

Il ne s'attendait certainement pas à ce qui lui est arrivé. En effet, M. Hariri avait prévu des réunions à Beyrouth le lundi suivant - avec le FMI, la Banque mondiale et une série de discussions sur l'amélioration de la qualité de l'eau :...

» Arabie Saoudite : Une “Nuit des Longs Couteaux” motivée par la panique

Hier 4 novembre, le clan Salman au pouvoir en Arabie saoudite s’est livré à une purge digne de la pour se débarrasser de tous ses éventuels concurrents. Le roi Salman et son fils, le prince clown Mohamed Ben Salman, ont lancé une vaste vague...

» Coup de filet en Saoudie

Le prince Al-Walid ben Talal, 10 autres princes et quatre ministres en exercice, ainsi que des dizaines d'anciens ministres, ont été arrêtés par le comité anti-corruption dans le cadre d’une purge contre les dissidents et les opposants

» Rififi dans la Maison des Saoud : décodage

Des princes, des ministres et un milliardaire sont «emprisonnés» dans le Ritz-Carlton de Riyad alors que l'armée saoudienne serait en pleine effervescenceLe roi Salman de la Maison des Saoud concocte une commission «anti-corruption» avec de...

» A Cuba, Donald Trump franchit le mur du (ç)on

Qu’y a-t-il à cacher ? Le 26 octobre, 2891 documents d’archives « top secret », soit plus de cinq millions de pages, concernant l’assassinat du président John F. Kennedy, le 22 novembre 1963 à Dallas, ont été...

» Mexique : un pays colonisé par Coca-Cola

Le Mexique est le premier pays consommateur de Coca-Cola dans le monde et représente à lui seul plus de 40% des ventes de la marque en Amérique du Sud. Diabète, obésité, hypertension mais aussi assèchement de certaines régions, les...

» Trump humilié par l’ONU

Par 191 voix pour et 2 contre (États-Unis et Israël), l’Assemblée générale de l’ONU a adopté mercredi, comme chaque année depuis 1991, une résolution non contraignante appelant les Etats-Unis à lever leur blocus économique et financier...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui23403
mod_vvisit_counterHier24515
mod_vvisit_counterCette semaine145119
mod_vvisit_countersemaine précedente191970
mod_vvisit_counterCe-mois-ci444612
mod_vvisit_countermois précedent975990

We have: 373 guests online
Ton IP: 54.161.3.96
 , 
Aujourd'hui: 17 Nov 2017