REDHER - La pluma


L’étrange logique derrière la quête d’énergies « renouvelables »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

aut_3586BisPour commencer, quelques questions, trop rarement posées :

La destruction en cours des différents biomes de la planète, leur contamination par d’innombrables substances et produits toxiques, et les pollutions massives des milieux naturels sont-elles les conséquences de la production d’énergie ou de son utilisation (ou les deux) ? Et en quelles proportions ?

Autrement dit, la planète est-elle en train d’être détruite par les conséquences directes de la production énergétique industrielle mondiale ou l’est-elle davantage par ses conséquences indirectes ?

Le déversement annuel de millions de tonnes de plastique qui asphyxient les océans dépend-il du type d’énergie utilisée par les usines et les zones industrielles ?

Les millions de tonnes de déchets toxiques annuellement générées par les différentes industries (cosmétique, électronique, chimique, agricole, forestière, de la construction navale, de la construction automobile, etc.) sont-elles les conséquences de la manière dont est produite l’énergie qu’elles utilisent ?

La destruction d’écosystèmes, leur pollution, et l’extirpation de millions de tonnes de ressources non-renouvelables (métaux, minerais en tous genres) des entrailles de la planète par l’industrie des extractions minières sont-elles liées à la manière dont est produite l’énergie qu’elle utilise ?

L’abattage des dernières forêts d’Afrique (et d’ailleurs) afin de fournir du bois d’œuvre (ou l’abattage des forêts d’Amérique du Sud afin de dégager de l’espace pour l’élevage et d’autres activités industrielles) est-il lié à la manière dont est produite l’énergie utilisée par les usines de traitement du bois ?

Le monde est-il en train d’être détruit par manque d’une production industrielle d’énergie « verte » ou « propre » ou « renouvelable » ?

Inversement, si toute la production d’énergie industrielle était, ou plutôt, pouvait être, « verte » ou « propre » ou « renouvelable », l’humanité industrielle cesserait-elle de détruire, polluer, contaminer, et épuiser la planète ?

En l’état des choses, les différentes industries qui constituent nos sociétés industrialisées surexploitent et épuisent déjà largement les ressources naturelles (renouvelables et non-renouvelables) de la planète. Qu’en sera-t-il lorsque l’industrialisation (électrification, modernisation, urbanisation, etc.) de tous les pays dits en développement sera achevée ? Lorsque tous les habitants de la planète consommeront autant qu’un Européen ?

Lire la suite

 

Nicolas Casaux

Source : Tlaxcala, le 10 juillet 2017


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 

Édition Spéciale « bilan 2016»

L'année 2016 en mots et en noms Les pays qui ont fait la Une Syrie, Turquie, USA, Russie, Maroc, Philippines, Allemagne, Royaume-Uni, Tunisie, Corée du Sud, Congo, Brésil, Italie, Chine, Yém...

 

Spécial : #HastaSiempreComandante FIDEL!

Fidel est une planète Sauvons-les tous et toutes Fidel est mort invaincu Fidel Castro : La dette ne doit pas être payée Fidel Castro a donné à Cuba une place hors norme dans le monde Fi...

 

Spécial COP21 PARIS

Notre-Dame des Landes : vers un conflit de légitimité démocratique ! Le pari ambigu de la coopération climatique Accord à la COP21 : même sur une planète morte, le commerce international ...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans. Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui13351
mod_vvisit_counterHier29898
mod_vvisit_counterCette semaine13351
mod_vvisit_countersemaine précedente183858
mod_vvisit_counterCe-mois-ci630490
mod_vvisit_countermois précedent980137

We have: 511 guests online
Ton IP: 54.224.49.217
 , 
Aujourd'hui: 24 Sep 2017