REDHER - La pluma
Accueil Articles Opinion


Donald Trump signe l’avis de décès du libre-échange

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Bernard CassenBisPour les partenaires des Etats-Unis, en premier lieu les Européens, Donald Trump est un élément perturbateur qui, tel le bélier utilisé pour défoncer les murailles, vient percuter leurs dogmes les plus sacrés. Le choc est si rude que les médias – et, à voix basse, la plupart des dirigeants – s’interrogent sur la santé mentale du milliardaire qui s’est installé à la Maison Blanche.

En guise de contribution à la commémoration du soixantième anniversaire de la signature du traité de Rome (25 mars 1957) qui a donné naissance à ce qui est aujourd’hui l’Union européenne (UE), Trump a fait enterrer le plus important de ses fondements : le libre-échange.

Cet avis de décès officiel a été proclamé les 17 et 18 mars dernier lors du sommet des ministres des finances du G20 tenu dans la station thermale allemande de Baden-Baden. Sur instruction du président américain, le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a fait éliminer du communiqué final de la réunion l’engagement de « lutter contre toutes les formes de protectionnisme ». Or cette injonction était une formule rituelle, copiée-collée d’un sommet à l’autre.

Peu importe que, à un moment ou à un autre de l’histoire récente, la plupart des États signataires aient pris quelques libertés avec le libre-échange, mais il restait le pilier idéologique de l’ordre économique mondial. Le remettre en cause revient à fragiliser la légitimité des institutions de ce que l’on peut appeler l’Internationale libérale : le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale, l’Organisation mondiale du commerce (OMC), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), avec l’UE comme victime collatérale.

Avec Donald Trump, on assiste ainsi au retour de l’État dans la régulation des échanges internationaux. Une véritable hérésie pour la plupart des acteurs économiques et politiques de la planète. Comment expliquer ce virage à 180 degrés du nouveau président américain par rapport à ses prédécesseurs en matière commerciale ? La réponse tient en deux mots qu’il a constamment à la bouche : America First.

Donald Trump, contrairement aux dirigeants européens et à la Commission, ne s’embarrasse pas de références théoriques : il n’est ni pour ni contre le libre-échange ou le protectionnisme. Tout dépend du moment et du contexte. Dans la conjoncture actuelle, marquée en particulier par la montée en puissance de la Chine, il considère que les intérêts des Etats-Unis seront mieux servis par des mesures protectionnistes, mais il est prêt à changer de cap du jour au lendemain si nécessaire.

Loin d’être un marginal, Donald Trump s’inscrit dans une grande tradition américaine de pragmatisme qu’avait fort bien décrite Ulysses Grant, président des États-Unis de 1869 à 1877 : « Pendant des siècles, l’Angleterre s’est appuyée sur la protection, l’a pratiquée jusqu’à ses plus extrêmes limites, et en a obtenu des résultats satisfaisants. Après deux siècles, elle a jugé commode d’adopter le libre-échange, car elle pense que la protection n’a plus rien à lui offrir. Eh, Messieurs, la connaissance que j’ai de notre pays me conduit à penser que dans moins de deux cents ans lorsque l’Amérique aura tiré tout ce qu’elle a à offrir, elle adoptera aussi le libre-échange ».

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis ont imposé directement ou indirectement le dogme libre-échangiste à la partie du monde qu’ils contrôlaient. Les traités européens sont un pur produit de cette logique. Mais les temps ont changé et, pour Washington, la ligne officielle est désormais le protectionnisme. Jusqu’au prochain revirement, quand les circonstances l’exigeront… Paralysée par ses certitudes quasi-religieuses, l’UE assiste passivement à ce va et vient, comme les vaches regardent passer les trains…

Bernard Cassen

Source : Mémoire des luttes



 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Thomas Sankara (1949-1987)

Sur les traces de la révolution africaine 30 ans après la mort de Thomas Sankara- Mauro Indelicato "Nous avons besoin d’un peuple convaincu plutôt que d’un peuple vaincu" Le dernier discours d...

 

Che che che

Lettre d’adieu du Che à Fidel - Ernesto Che Guevara Ερνέστο Τσε Γκεβάρα (1928-1967) Ernesto Che Guevara, le saint qui ne sera jamais canonisé - Fausto Giudice Фаусто Д...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 

Édition Spéciale « bilan 2016»

L'année 2016 en mots et en noms Les pays qui ont fait la Une Syrie, Turquie, USA, Russie, Maroc, Philippines, Allemagne, Royaume-Uni, Tunisie, Corée du Sud, Congo, Brésil, Italie, Chine, Yém...

 

Spécial : #HastaSiempreComandante FIDEL!

Fidel est une planète Sauvons-les tous et toutes Fidel est mort invaincu Fidel Castro : La dette ne doit pas être payée Fidel Castro a donné à Cuba une place hors norme dans le monde Fi...

 

Spécial COP21 PARIS

Notre-Dame des Landes : vers un conflit de légitimité démocratique ! Le pari ambigu de la coopération climatique Accord à la COP21 : même sur une planète morte, le commerce international ...

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

 

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui10292
mod_vvisit_counterHier33252
mod_vvisit_counterCette semaine101002
mod_vvisit_countersemaine précedente248440
mod_vvisit_counterCe-mois-ci594223
mod_vvisit_countermois précedent848150

We have: 357 guests online
Ton IP: 54.81.45.122
 , 
Aujourd'hui: 18 Oct 2017