REDHER - La pluma
Accueil Articles Droits Humains Déplacement forcé


Hausse des déplacements forcés en Colombie, malgré la signature de l’accord de paix

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

ACNUR FR 1BisCeci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR William Spindler – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 10 mars 2017 au Palais des Nations à Genève.

Les violences continuent de déraciner des milliers de Colombiens malgré l’accord de paix signé en novembre dernier entre le Gouvernement colombien et les Forces révolutionnaires armées de Colombie (FARC).

 

 

Les communautés rurales et autochtones sont les plus touchées par la violence en Colombie. Photo de femmes paysannes du département de Santander, dans le nord-ouest, par Charlotte Kesl/Banque mondiale

Selon les autorités locales, les combats menés par des groupes armés irréguliers pour le contrôle territorial du littoral colombien sur le Pacifique ont déplacé 3549 personnes (913 familles) depuis le début de 2017. L’an dernier, le HCR a enregistré 11 363 personnes (3068 familles) déracinées par les violences dans cette même région.


Tout en reconnaissant les efforts importants mis en œuvre par le Gouvernement pour consolider la paix et l’engagement des autorités à garantir les droits des victimes, notamment ceux des déplacés internes et des réfugiés, nous sommes gravement préoccupés par l’augmentation des déplacements internes qui touchent plusieurs communautés, en particulier dans les départements de Chocó, Cauca, Valle del Cauca et Nariño sur la côte Pacifique du pays.


Les zones rurales sont particulièrement touchées par la violence, surtout Buenaventura et Bajo Calima, dans le département de Valle del Cauca ; les communautés de Litoral San Juan, Lloró, Alto Baudó et Domingodó dans le département de Chocó ; Timbiquí à Cauca ; ainsi que Santa Barbara de Iscuandé et la communauté rurale d’El Pital (proche de Tumaco) dans le département de Nariño.


Les Afro-Colombiens et les peuples autochtones ont été particulièrement touchés par la violence, ce qui met leur survie en péril. Ces deux groupes ethniques représentent respectivement 10 % et 3 % des 7,4 millions des déplacés internes en Colombie.


Depuis la signature de l’accord de paix, le regain des violences dues à de nouveaux groupes armés a conduit à des meurtres, des recrutements forcés, notamment des enfants, et des violences sexistes, sans compter les difficultés d’accès à l’éducation, à l’eau et aux services d’hygiène, les restrictions de mouvement et les déplacements forcés de civils.


Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, rappelle que les civils doivent pouvoir exercer un accès garanti à la protection et l’assistance. Parallèlement, les éventuels retours de déplacés vers leur lieu d’origine doivent se dérouler dans des conditions de sécurité et de dignité.


Le HCR est présent dans la région Pacifique de la Colombie via ses quatre bureaux de terrain et continuera d’apporter son aide aux autorités et aux communautés locales pour se protéger des risques pesant sur leur sécurité, tout en appuyant une réponse institutionnelle globale à la situation.

 

Source : UNHCR , le 10 mars 2017

Traduccions disponibles : Español  English



 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 

Édition Spéciale « bilan 2016»

L'année 2016 en mots et en noms Les pays qui ont fait la Une Syrie, Turquie, USA, Russie, Maroc, Philippines, Allemagne, Royaume-Uni, Tunisie, Corée du Sud, Congo, Brésil, Italie, Chine, Yém...

 

Spécial : #HastaSiempreComandante FIDEL!

Fidel est une planète Sauvons-les tous et toutes Fidel est mort invaincu Fidel Castro : La dette ne doit pas être payée Fidel Castro a donné à Cuba une place hors norme dans le monde Fi...

 

Spécial COP21 PARIS

Notre-Dame des Landes : vers un conflit de légitimité démocratique ! Le pari ambigu de la coopération climatique Accord à la COP21 : même sur une planète morte, le commerce international ...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans. Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1339
mod_vvisit_counterHier32121
mod_vvisit_counterCette semaine136908
mod_vvisit_countersemaine précedente240831
mod_vvisit_counterCe-mois-ci522259
mod_vvisit_countermois précedent989067

We have: 720 guests online
Ton IP: 54.81.157.56
 , 
Aujourd'hui: 17 Auo 2017