REDHER - La pluma
Accueil Articles Opinion


Thomas Sankara et la libération des femmes

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

LilliamBisDepuis le jour où Sankara a pris le pouvoir le 4 août 1983, dans ce petit pays appelé Haute-Volta , j'ai cru aveuglément qu'un monde meilleur était possible, accompagnant cette «aventure» magnifique, dans ce qui devait devenir le "Pays des hommes dignes". J'ai assisté et vécu cette possibilité avec une énergie débordante. Je me souviens encore comme si c'était hier, le jour après la prise de pouvoir, de la manifestation des femmes africaines, des femmes soumises depuis des millénaires, descendues dans la rue cet après-midi-là pour soutenir le nouveau Président du Faso, l'homme qui disait qu'elles avaient les mêmes droits que les hommes ....

Thomas Sankara avec les artistes Myriam Makeba (Afrique du Sud), Tshala Muana (Congo), Nayanka Bell (Côte-d'Ivoire) et Nahawa Doumbia (Mali). Photo Brigitte Soda Tonou / Franzke

Dans le désert la chaleur monte du sol et au loin, à l'horizon, le soleil se lève : le machisme et l'ignorance faisaient mal au cœur, mais moi, ils me faisaient bouillir le sang. Ce pays où la vie des femmes était sous le pouvoir de l'homme, comme l'étaient leur sexualité, le soin de leur santé, leur situation économique, politique et sociale, quelque chose que je ne pouvais pas comprendre. Ce qui m'a fait vivre dans une révolution permanente, disant non pour tout, contre tout et surtout contre mes collègues africains. Jusque-là, ma colère et mes réclamations n'avaient pas été comprises.

Mais ce jour-là dans la manifestation des femmes soutenant un homme qui non seulement avait dit qu'elles avaient des droits, mais légiférait contre ce fardeau de la culture féodale et patriarcale, j'ai su  qu'un monde nouveau avait commencé, celui de cet homme polyvalent, énigmatique, honnête,  juste ... l'homme du rêve de dignité... du monde des femmes africaines libérées de leurs liens, et ce fut là le meilleur cadeau fait par Thomas Sankara !

Lilliam Eugenia Gómez Álvarez

Original :Tomás Sankara y la liberación de las mujeres

Traduit par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Tlaxcala, 8 de marzo de 2017


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Édition Spéciale « bilan 2016»

L'année 2016 en mots et en noms Les pays qui ont fait la Une Syrie, Turquie, USA, Russie, Maroc, Philippines, Allemagne, Royaume-Uni, Tunisie, Corée du Sud, Congo, Brésil, Italie, Chine, Yém...

 

Spécial : #HastaSiempreComandante FIDEL!

Fidel est une planète Sauvons-les tous et toutes Fidel est mort invaincu Fidel Castro : La dette ne doit pas être payée Fidel Castro a donné à Cuba une place hors norme dans le monde Fi...

 

Spécial COP21 PARIS

Notre-Dame des Landes : vers un conflit de légitimité démocratique ! Le pari ambigu de la coopération climatique Accord à la COP21 : même sur une planète morte, le commerce international ...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui14481
mod_vvisit_counterHier26896
mod_vvisit_counterCette semaine41377
mod_vvisit_countersemaine précedente260287
mod_vvisit_counterCe-mois-ci770510
mod_vvisit_countermois précedent957280

We have: 362 guests online
Ton IP: 54.145.101.33
 , 
Aujourd'hui: 24 Juil 2017