REDHER - La pluma


Lettre ouverte du Secrétariat national des FARC-EP à Monsieur le Président Juan Manuel Santos

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Capture FARC-EP logo negroBisLa situation est très dramatique et préoccupante :   plus de 200 morts jusqu'à présent cette année, dans une totale impunité. Un nouveau génocide est en cours contre des dirigeants sociaux et paysans

Monsieur le Président,

Quelques heures avant la signature de l'accord définitif entre le gouvernement que vous présidez et les Forces armées révolutionnaires de Colombie FARC-EP, la douleur et l'indignation nous obligent à vous adresser cette lettre publique, pour que vous clarifiez et manifestiez, aussi publiquement, votre position et votre engagement, non pas à l'égard des FARC, mais à l'égard du peuple colombien en général, par rapport au "Plan Pistolet" qui est en cours d'exécution contre des dirigeants populaires à travers le pays.

Carta abierta al Señor Presidente: Juan Manuel Santos


La situation est très dramatique et préoccupante :   plus de 200 morts jusqu'à présent cette année, dans une totale impunité. Un nouveau génocide est en cours contre des dirigeants sociaux et paysans

Voici ce qui est arrivé cette semaine :

- Attaque contre Argemiro Lara de FENSUAGRO à Sincelejo.

- Assassinat d' Erley Monroy, dirigeant d' ASCAL-G à San Vicente del Caguán, Caqueta.

- Attentat contre Danilo Bolaños, leader d'ASTRACAN à Nariño, alors qu'il se préparait à participer à un conseil pour la paix.

- Assassinat de Didier Losada Barreto, un dirigeant paysan à San Juan del Losada, dans la région de San Vicente del Caguán.

-Attentat contre Victor Hugo Cuellar à San Vicente del Caguán, Caqueta.

- On vient de tuer Rodrigo Cabrera, frère du chef de file des victimes de Policarpa, Nariño.

La situation est si grave que dans les dernières 48 heures, il y a eu trois morts et 2 attentats.

Monsieur le Président, il est de notoriété publique que ceux qui sont derrière ces assassinats sélectifs et de nature politique sont les mêmes qui ont récolté argent, pouvoir et privilèges grâce à la guerre fratricide qui a ensanglanté le pays depuis plus de 52 ans ; ce sont les mêmes pour lesquels il n'y a et il n'y aura aucun accord de paix satisfaisant, si bon soit-il, il peut être, parce que ce qu'ils veulent, c'est que la guerre continue, pour pouvoir continuer à accumuler encore plus de privilèges et de pouvoir.

Toute la Colombie que, dans un acte de courage morale, vous avez reconnu la culpabilité de l'État dans l'extermination de plus de 5 000 dirigeants de l'Union patriotique. Ceci est une étape importante dans le processus de réparation, mais personne ne peut s'expliquer pourquoi, s'il existe une détermination à mettre fin à la guerre sale, les décisions pour démanteler effectivement le paramilitarisme ne sont pas prises.

Il est inacceptable sous des noms comme "Les Usuga" ou les "Aigles noirs", un écran de fumée soit maintenu pour cacher la responsabilité des mandataires tapis au sein du bloc de pouvoir dominant.

Monsieur le Président, faites un instant un exercice mental et mettez-vous à la place des organisations sociales rendues victimes, ou à la nôtre, et demandez-vous quelle attitude vous adopteriez face à ce fleuve de sang qui menace de balayer le processus de paix que nous sommes en train de mener ? Et ce que vous feriez, face à la violation récente du cessez-le-feu, qui a tué deux guérilleros dans le sud de Bolivar?

Si vous êtes engagé en faveur de la paix en Colombie, agissez en conséquence pour mettre un terme à ce massacre d'innocents dont le péché semble être leur pensée critique et leur vision d'un nouveau pays, en mettant en œuvre la partie de l'accord sur les garanties de sécurité.

Secrétariat de l'État-major central des FARC-EP

FARC-EP

Original: Carta abierta al Señor Presidente Juan Manuel Santos, por el Secretariado Nacional de las FARC-EP

Traduit par Eve Harguindey

Traductions disponibles : English  Italiano  Português  Deutsch 

Source : Tlaxcala, le 23 de noviembre de 2016

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui10944
mod_vvisit_counterHier18620
mod_vvisit_counterCette semaine51032
mod_vvisit_countersemaine précedente77328
mod_vvisit_counterCe-mois-ci133237
mod_vvisit_countermois précedent467347

We have: 199 guests online
Ton IP: 54.198.195.11
 , 
Aujourd'hui: 14 Auo 2018