REDHER - La pluma


Pas de nationalité française pour le journaliste Hernando Calvo Ospina

Envoyer Imprimer PDF

Le 22 septembre dernier, notre collaborateur colombien Hernando Calvo Ospina s’est vu opposer par le ministère de l’intérieur une fin de non-recevoir à sa demande d’obtention de la nationalité française (voir le document joint). Installé en France depuis vingt-cinq ans comme réfugié politique, journaliste et écrivain, Calvo Ospina est l’auteur de plusieurs ouvrages sur Cuba et sur la Colombie.

Dans une lettre officielle, le sous-directeur de l’accès à la nationalité française, M. Laurent Audinet, motive le refus de sa naturalisation par ses « relations avec la représentation diplomatique cubaine à Paris » et le fait qu’il figure, depuis 2009, sur « une liste américaine de personnes interdites de survol de l’espace aérien des Etats-Unis » (1). M. Audinet argue également que Calvo Ospina a écrit, en 2003, que « la diplomatie française joue avec le feu » en soutenant ce que le sous-directeur décrit comme « les mesures de rétorsion prises par l’Union européenne envers le régime castriste ». Enfin, il reproche à Calvo Ospina d’avoir « rencontré plusieurs membres [des Forces armées révolutionnaires de Colombie, FARC] à l’occasion de [ses] activités de journaliste ». Sur la base de ces éléments, il conclut qu’il ne lui paraît « pas opportun » d’accorder à notre collaborateur la faveur qu’il sollicite auprès de la France.

Le Monde diplomatique s’interroge sur les raisons qui, visiblement, ont conduit l’administration française à estimer :

- qu’une interdiction américaine de survol du territoire américain pouvait constituer un argument dans une décision liée à l’attribution de la nationalité française ;

- que le fait d’être en contact avec une délégation diplomatique reconnue par la France représentait un obstacle à l’octroi de la nationalité française ;

- qu’une critique non pas de la France, mais de ses choix diplomatiques, dénotait un manque de « loyauté » vis-à-vis de l’Hexagone ;

- que le fait que Calvo Ospina ait rencontré les membres des FARC « à l’occasion de [ses] activités de journaliste » posait un problème que ne semblent pas soulever ses rencontres similaires avec le Cartel de Medellín.

Le Monde diplomatique a tenté d’obtenir quelques éclaircissements en se mettant en contact avec les services de M. Audinet le 22 novembre. A ce jour, celui-ci n’a pas trouvé le temps de nous répondre.

Photo: Grand format

(1) Lire Maurice Lemoine, « L’homme qui menaçait les Etats-Unis », Le Monde diplomatique, mai 2009.

Dans « Le Monde diplomatique » :

« Álvaro Uribe, un professeur embarrassant », Hernando Calvo Ospina, La valise diplomatique, 25 mars.

L’Ecole nationale d’ingénieurs de Metz (ENIM) s’est dotée d’un professeur pas tout à fait comme les autres : l’ancien président colombien, Álvaro Uribe (au pouvoir de 2002 à 2010).

« En 1928, le massacre des bananeraies en Colombie », H. C. O., La valise diplomatique, 16 décembre 2010.

Le 6 décembre 1928, près de 1 500 ouvriers furent massacrés dans les plantations bananières de la société américaine United Fruit, sur la côte caraïbe colombienne. Ainsi naissait le terrorisme d’Etat en Colombie. Il est toujours en vigueur presque un siècle plus tard.

« Petit précis de déstabilisation en Bolivie », H. C. O., juin 2010.

L’attitude de Washington lors du récent coup d’Etat au Honduras indique que l’ère des interventions des Etats-Unis en Amérique latine n’est pas encore révolue. Parfois selon des modalités inattendues.

« Quand l’Etat colombien espionne ses opposants », H. C. O., La valise diplomatique, 27 avril 2010.

Les médias colombiens ont révélé le 15 avril 2010 que l’ordre d’espionner illégalement des défenseurs des droits humains, des opposants politiques et des journalistes « étiquetés » de gauche partait du Palais présidentiel.

« L’homme qui menaçait les Etats-Unis », Maurice Lemoine, mai 2009.

Le 18 avril 2009, alors qu’il se dirige, sans escale, vers Mexico, le vol Air France 438 se voit soudainement interdire le survol de l’espace aérien des Etats-Unis « pour des motifs de sécurité nationale ». A bord, objet de ce branle-bas de combat, se trouve le journaliste et écrivain colombien, collaborateur du Monde diplomatique, Hernando Calvo Ospina.

« L’équipe de choc de la CIA », H. C. O., janvier 2009.

Si l’on retient la présence de Cubains de l’exil dans la tentative d’invasion de la baie des Cochons en 1961, on connaît moins leur rôle dans les opérations ultérieures de la CIA en Amérique latine.

« Quand une respectable fondation prend le relais de la CIA », H. C. O., juillet 2007.

Iran, Chili, Nicaragua… Depuis les annés 1950, les guerres « sales » menées par la CIA défraient régulièrement la chronique. En créant la Fondation nationale pour la démocratie, le président Ronald Reagan a doté Washington d’un outil moins voyant et surtout moins controversé que la CIA… Mais dont l’objectif reste le même.

« Une Internationale… de la santé », H. C. O., août 2006.

Au Venezuela, 14 000 médecins cubains soignent gratuitement les plus pauvres. Rarement médiatisée, cette opération n’est toutefois que la partie émergée d’une coopération sanitaire de La Havane avec les populations défavorisées des pays du Sud.

« Aux frontières du plan Colombie », H. C. O., février 2005.

Stratégie militaire américano-colombienne, le plan Colombie de lutte contre les guérillas n’a en rien permis de résoudre le conflit qui déchire ce pays. En revanche, il affecte les nations voisines. Par sa politique d’ingérence extraterritoriale, il viole la souveraineté des Etats et frappe directement les populations de la région.

« Les acteurs cachés du conflit colombien », H. C. O., novembre 2004.

DynCorp, une transnationale liée aux forces de sécurité américaines, acquise en 2003 par Computer Science Corp. (SCC), est présente depuis 1993 en Colombie. Bien que censée lutter contre le narcotrafic, l’entreprise participe à la guerre menée contre les guérillas, mais aussi à la répression du mouvement social.

« Les paramilitaires au cœur du terrorisme d’Etat colombien », H. C. O., avril 2003.

Les paramilitaires des Autodéfenses unies de Colombie (AUC), principaux exportateurs de cocaïne du pays, sont « le bras clandestin et illégal de l’Etat », dénonce un défenseur des droits humains.

Source: Le Monde diplomatique, le 8 décembre 2011

Dans «La Pluma» :

La nationalité française refusée au journaliste Hernando Calvo Ospina (Pétition)

Soutien de son traducteur : L’écrivain et journaliste H. Calvo Ospina vient de se voir refuser la nationalité française

La nationalité française refusée au journaliste Hernando Calvo Ospina : signez la pétition !

Danielle Mitterrand : "La démocratie n’existe ni aux USA, ni en France"

Daniel Santos, un chanteur exceptionnel

L’extradition d’un présumé Farc par Caracas vers Bogota sème le trouble

Il y a cinquante ans L’invasion de la Baie des Cochons à Cuba

Juan Manuel Santos, le faucon devenu colombe

Deux chemins, deux rives

France-Colombie: Álvaro Uribe, un professeur embarrassant

Deux chemins, deux rives

« En France, l’injustice règne partout »

Uribe Vélez, encore un qui a essayé…

Bolivie, qui l’aurait cru…

"L’Amérique du Sud est une source d’inspiration, de lutte et d’optimisme"

Quand l’Etat colombien espionne ses opposants

Washington, Madrid, Bogota : Les complots de la Troïka

L’Équipe de choc de la CIA 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui23314
mod_vvisit_counterHier40148
mod_vvisit_counterCette semaine63462
mod_vvisit_countersemaine précedente143061
mod_vvisit_counterCe-mois-ci288728
mod_vvisit_countermois précedent467347

We have: 313 guests online
Ton IP: 54.80.140.29
 , 
Aujourd'hui: 20 Auo 2018