REDHER - La pluma


La civilisation et l’écocide : l’extinction d’une plante nommée Silphium

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

aut_3586BisUne plante de l’Antiquité nommée Silphium fit la fortune de Cyrène, capitale de la Cyrénaïque, région hellénisée à l’ouest de l’Égypte, dans le nord-est de la Libye. Elle figure sur des pièces émises de 570 à 525 avant notre ère. Y figurent la plante entière, parfois la racine, une tige épaisse et cannelée, les gaines foliaires très renflées, des limbes découpés en segments lancéolés, une ombelle terminale globuleuse et des ombelles latérales opposées réduites, et même un fruit plat et cordiforme, ceint d’une aile épaisse, se séparant en les deux moitiés du fruit prêtes à être disséminées ! (Jean-Pierre Reduron, jardinsdefrance.org)

L’histoire du Silphium est intéressante parce qu’elle illustre bien le caractère antiécologique des civilisations — des organisations sociales dont l’ampleur géographique et technique dépasse la mesure de l’homme — et de la société marchande (pour plus de détails sur la définition de civilisation, voir : La « civilisation », cette catastrophe (par Aric McBay / Thomas C. Patterson)). Voici ce qu’en dit la page Wikipédia qui lui est consacrée :

Le silphium, également appelé silphion, était une plante condimentaire et médicinale, très utilisée et très appréciée dans l’Antiquité gréco-romaine. Les Romains la mentionnaient sous le nom de laser, laserpicium ou lasarpicium. […]

Le silphium était une espèce végétale connue et appréciée dès la plus haute antiquité puisqu’il existait dans les écritures égyptienne et minoenne un glyphe spécifique pour représenter cette plante. Les colons de Théra, menés par Battos, qui fondèrent Cyrène en -631, lui donnèrent le nom de Σίλφιον / silphion. Cette plante locale était connue des autochtones libyens comme remède universel et les médecins grecs l’adoptèrent et la firent bientôt connaître sous le nom de « suc de Cyrénaïque ». Dès lors, le silphium connut un grand succès et son commerce devint si vital pour l’économie de Cyrène que l’image de cette plante figurait sur la plupart des pièces de monnaie comme emblème de la cité dès la dernière décennie du VIe siècle av. J.-C.

La Cyrénaïque et la Crète dans l’Empire romain, vers 120

Selon Pline l’Ancien, cette plante était vendue « au poids de l’argent ». Véritable butin de guerre, sous le consulat de C. Valerius et de M. Hérennius, « trente livres de laserpitium furent apportées à Rome de Cyrène », et lorsque César, au début de la guerre civile, s’empara du trésor public celui-ci contenait « quinze-cent livres de laserpitium », soit environ 500 kg. […]

La tige séchée était utilisée comme condiment de luxe dans la cuisine gréco-romaine. Le silphium est ainsi cité dans le traité culinaire d’Apicius pour assaisonner viandes, poissons et sauces. Apicius le considère comme une épice indispensable. Selon Pline, données aux animaux, les feuilles avaient la propriété d’engraisser le bétail et de donner « à la chair un goût merveilleusement agréable ». […]

Cependant, le principal usage du silphium était médicinal, véritable panacée utilisée comme remède contre la toux, les maux de gorge, la fièvre, l’indigestion, les douleurs, les verrues et toutes sortes de maladies. Localement, il était aussi utilisé contre les morsures de serpent et les blessures par traits empoisonnés. Il servait aussi de diurétique, d’abortif et de contraceptif. Des médecins antiques comme Hippocrate, Dioscoride et Galien l’ont prescrit.

Ce succès entraîna une raréfaction progressive de la plante et les rois de Cyrène durent en réglementer la récolte. Strabon constate ainsi que le « suc de Cyrénaïque » vint à manquer et bientôt, selon Pline, il disparut totalement, le dernier pied de silphium ayant été offert à l’empereur Néron à titre de curiosité. […]

Devenu rare dès le IIe siècle, le Silphium de Cyrène a disparu au Ve siècle.

Ainsi, ce que l’on constate, c’est que l’appât du gain et l’irrespect des biotopes naturels ont eu raison de cette plante (très utile pour l’homme, mais pas seulement, bien évidemment) qui fut précipitée vers l’extinction par différentes cultures humaines civilisées — aux côtés d’une myriade d’autres, au sein d’une série d’extinction encore en cours.

Lire la suite

Nicolas Casaux

Source : Tlaxcala, le 16 août 2017


 

 
Plus d'articles :

» Et si le problème, c'était la civilisation ?

Le mot civi­li­sa­tion évoque de puis­santes images et d’im­por­tantes concep­tions. On nous enseigne, ici, aux USA, et depuis l’école primaire, qu’une poignée de peuples anciens — comme les Égyp­tiens et les Grecs — étaient...

» L’Inde, le Gange et l’écologie (journalisme, positivisme et propagande)

Le lundi 20 mars 2017, une cour d’appel de l’Etat de l’Uttarakhand, dans les montagnes himalayennes de l’Inde, a octroyé le statut de personne vivante (ou d’entité vivante) à deux fleuves sacrés de cette région : le Gange et la...

» La civilisation, le suprémacisme humain et l’écologie

Quelques réflexions sur la civilisation, le suprémacisme humain et l’écologie :Les plantes existent pour les animaux, et les autres animaux pour l’homme, les animaux domestiques pour son usage et sa nourriture, les animaux sauvages,...

» La civilisation et l’écocide : l’histoire tragique du perroquet de l’Amérique du Nord

Saviez-vous que l’Amérique du Nord abritait autrefois sa propre espèce de perroquet ? Très sociale, curieuse, empathique, ses plumes étaient d’un vert brillant et d’un jaune éclatant. Une touffe rouge entourait son bec. Et, dites, ce...

» La démesure, l’ignorance systémique, et la destruction du monde naturel

Quelques éléments de réflexion sur la civilisation, la démesure, l’ignorance systémique et la destruction du monde naturel (l’écocide) :Une des choses qui m’ont toujours semblé choquante, comme si elle témoignait de l’impasse...

» Les médias de masse & le business de l’écologie™ : à propos du « Jour du dépassement »

Les "grands médias", à commencer par Libé-Drahi (ex-Rostchild), viennent de célébrer le "Jour du dépassement" d'une manière paradoxale, en augmentant leur empreinte carbone par l'impression et la diffusion de leur papier. S'ils avaient été...

» La mort du corail, les documentaires écolos et le narcissisme subventionné

Le tout dernier documentaire à faire le buzz dans le milieu écolo grand public s’intitule Chasing Coral (ce qui pourrait être traduit par : À la Recherche du Corail). Disponible depuis le 14 juillet 2017, ce film documentaire primé au...

» Nique la France (quelques brefs rappels sur ses origines)

« Le nationalisme — cette dévotion envers un drapeau, un hymne, une frontière, tellement féroce qu’elle engendre des massacres — n’est-il pas l’un des pires maux de notre temps, aux côtés du racisme et de la haine...

» Hulotteries : à propos du « plan climat » de M. Ushuaïa

Le 6 juillet 2017, Nicolas Hulot, le nouveau ministre de la « Transition écologique et solidaire » (d’EDF), a dévoilé son « plan climat ». Il prévoit :

» L’étrange logique derrière la quête d’énergies « renouvelables »

Pour commencer, quelques questions, trop rarement posées :La destruction en cours des différents biomes de la planète, leur contamination par d’innombrables substances et produits toxiques, et les pollutions massives des milieux naturels...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

 

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui15530
mod_vvisit_counterHier27934
mod_vvisit_counterCette semaine91060
mod_vvisit_countersemaine précedente170828
mod_vvisit_counterCe-mois-ci561381
mod_vvisit_countermois précedent975990

We have: 274 guests, 1 members online
Ton IP: 54.161.3.96
 , 
Aujourd'hui: 22 Nov 2017