REDHER - La pluma


Les médias de masse & le business de l’écologie™ : à propos du « Jour du dépassement »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

aut_3586BisLes "grands médias", à commencer par Libé-Drahi (ex-Rostchild), viennent de célébrer le "Jour du dépassement" d'une manière paradoxale, en augmentant leur empreinte carbone par l'impression et la diffusion de leur papier. S'ils avaient été conséquents, ils auraient annoncé ce jour-là qu'ils cessaient définitivement de paraître. Enfin, on peut toujours rêver...-Tlaxcala

Tout d’abord, un extrait de l’article de Basta ! intitulé « Le pouvoir d’influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française » :

À qui appartient la presse française ?

Le secteur de la presse en France est un grand Monopoly. Tout s’achète, tout se vend, les journaux, les télés, les radios. Quelques milliardaires se partagent le gâteau. Résultat : 90 % des quotidiens nationaux vendus chaque jour appartiennent à 10 oligarques ! D’après les calculs de Basta !, les mêmes possèdent des télévisions et radios qui totalisent respectivement 55% et 40% des parts d’audience [1]. Vous avez donc une grande probabilité de lire, regarder ou écouter chaque jour des médias qui appartiennent à ce petit cercle de milliardaires.

Entre les travaux de Noam Chomsky, ceux de Serge Halimi, du Monde diplomatique, des médias comme Basta !, et de beaucoup d’autres, il devrait être évident et compris que les médias de masse sont un des principaux outils de propagande de la classe dirigeante.

À l’image de la société capitaliste qu’ils défendent, leur raison d’être est également fortement lucrative. La vérité ne les intéresse pas. Pas plus que le bon sens, la justice, ou la morale.

C’est pourquoi, quand ils daignent discuter des problèmes écologiques graves générés par la civilisation industrielle qui les a eux aussi créés, ils se débrouillent toujours pour que leur discours ne la menace en rien.

« Car la société de masse (c’est-à-dire ceux qu’elle a intégralement formés, quelles que soient leurs illusions là-dessus) ne pose jamais les problèmes qu’elle prétend “gérer” que dans les termes qui font de son maintien une condition sine qua non. »

— Jaime Semprun & René Riesel, Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable, (Éditions de l’Encyclopédie des Nuisances, 2008)

Le concept du « jour du dépassement » diffusé par les médias de masse, s’il peut permettre de rappeler aux populations que la situation écologique se dégrade, permet aussi, d’un autre côté, de distiller les « solutions » technologiques liées à la « croissance verte » imaginée et développée par les intérêts financiers qui ravagent actuellement la planète, et qui garantit l’empirement de la crise environnementale.

On remarquera tout de même la présence de l’interview presque subversive de Philippe Bihouix dans l’édition du journal Libération en date du 2 août 2017 qui présentait en Une le sujet du « jour du dépassement ». Dans cet entretien assez succinct, l’ingénieur soutient effectivement que la solution est à chercher du côté de la décroissance. Malheureusement, son interview est immédiatement suivie d’une autre, intitulée « La croissance verte réunit écologie et emploi », réalisée avec l’économiste Patricia Crifo. Ce qu’on remarque donc, c’est qu’une mince critique de la croissance se retrouve finalement bien seule, coincée entre deux apologies de la croissance (« verte ») : l’interview de l’économiste Patricia Crifo, et les préconisations de l’ONG Global Footprint Network, à l’origine du concept du « jour du dépassement ».

Ainsi, la raison pour laquelle les médias grand public se permettent de relayer ce concept (du « jour du dépassement »), et de parler d’écologie (ce qu’ils évitent de faire trop souvent), relève du type d’écologie incarné par l’ONG Global Footprint Network : une écologie™, capitalo-compatible, compatible également avec la croissance (« verte »), et avec l’industrialisme (« vert » aussi, également appelé développement durable).

L’écologie™

Rappelons rapidement en quoi consiste l’écologie™ (l’écologie selon les médias de masse, les gouvernements et les multinationales) : il s’agit, pour les chefs d’orchestre de la catastrophe organisée que l’on appelle la civilisation industrielle, d’engranger toujours plus d’argent et de pouvoir et de prolonger la frénésie technologique en proposant des « solutions » qui n’en sont pas aux problèmes dont ils sont les premiers responsables (produire en masse des ampoules basse consommation au lieu des ampoules normales ; construire des milliards de voitures électriques pour remplacer les milliards de voitures normales ; divertir les populations avec l’installation de centrales solaires et de parcs éoliens tandis qu’on continue d’extraire tout le pétrole et de construire des centrales nucléaires, et ainsi de réchauffer le climat, d’acidifier les océans, etc. ; exploiter toujours plus les ressources du sol et du sous-sol pour en extraire les minerais et terres rares nécessaires à toutes les nouvelles technologies, dont les technologies « vertes » ; encourager le passage à la production en masse de bioplastique-qui-ne-se-décompose-pas-en-conditions-naturelles en remplacement du plastique, et toutes les autres idioties anti-écologiques du « développement durable »).

Cette écologie™ est celle des banques et des corporations multinationales, celle des principaux pollueurs et destructeurs de l’environnement. C’est ainsi que l’on retrouve, parmi les principaux financeurs de l’ONG « écologiste™ » Global Footprint Network, le groupe Pictet (une banque privée, spécialisée dans la « gestion de fortunes et d’actifs »), l’immense Bank of America, Amazon (qu’on ne présente plus), Kering (une corporation multinationale, « leader mondial de l’habillement et des accessoires présent dans les secteurs du Luxe et du Sport & Lifestyle », basée en France, qui possède, entre autres, Gucci, Yves Saint-Laurent, Boucheron, Bottega Veneta, Alexander McQueen), Sarasin, une banque privée suisse au discret parfum de blanchisserie, etc.

Résumons. Oui, le concept de « jour du dépassement » peut être considéré comme une bonne chose, en ce qu’il dénonce la crise écologique en cours. Mais d’un autre côté, sa dénonciation est bien trop vague, entièrement biaisée, avec une mauvaise compréhension des problèmes et une mauvaise attribution des responsabilités. Enfin, les « solutions » qui sont avancées à l’occasion de cet évènement, qui n’en sont pas, sont une recette pour que rien ne change et que tout continue à empirer.

Tout cela ne fait que confirmer ce qu’on savait déjà, à savoir que les médias de masse ne sont pas les alliés de la lutte écologiste (ni d’aucune autre lutte), et que la meilleure chose que puissent faire les écologistes consiste à dénoncer leur écologie™ mensongère, qui n’est qu’une perversion toxique des raisons d’être de ce mouvement.

Nicolas Casaux

Source : Tlaxcala, le 5 août 2017

Voir aussi : Medium


 
Plus d'articles :

» Loi sur les “fake news”: du monopole de la vérité au règne du mensonge

Cette histoire commence comme un conte de fées. Dans notre merveilleuse démocratie, tout allait pour le mieux. La presse était libre, le citoyen informé et le pouvoir impartial. Mais c’était trop beau. Imprudente, la démocratie n’a pas...

» Ne m’appelez plus Radio France… Courrier au médiateur

Courrier au médiateur  Le service public de radiodiffusion et de télévision français a-t-il pour vocation d’informer les citoyens ou d’être le porte-parole de l’opposition vénézuélienne ? La question est posée tant...

» Élection présidentielle du 20 mai 2018 entretien avec l'ambassadeur du Venezuela en France

A quelques jours de l'élection présidentielle au Venezuela le 20 mai 2018, retrouvez l'entretien accordé, à Initiative Communiste, par Héctor Michel Mujica, ambassadeur du Venezuela en France, et Léon Landini, président du PRCF. Un entretien...

» Venezuela, en temps de guerre (ZIN TV)

Réalisation : Thomas MICHEL & Rafael ABRILProduction : ZIN TV
 Genre : Documentaire Durée : 45 minutes Support : HD 720p
 Tournage : décembre 2017 Sortie du film : mai 2018

» Le Venezuela socialiste et la propagande occidentale

L'auteur dresse un panorama accablant des médiamensonges dominants dans la presse francophone canadienne,tout comme dans le reste de la presse francophone, anglophone, hispanophone, bref occidentalophone...-Tlaxcala

» Venezuela: Je refuse d´être une victime de désinformation médiatique. Signez la pétition !

Le 20 mai 2018, les électeurs vénézuéliens seront de nouveau appelés aux urnes où quatre opposants à la politique de Nicolas Maduro tenteront de lui ravir la présidence. Cette élection sera supervisée par 2000 observateurs des cinq...

» Venezuela : je refuse d´être pris pour une cible médiatique

L’élection présidentielle au Venezuela aura lieu le 20 mai 2018. Cette convocation du peuple aux urnes sera l´occasion de demander aux citoyens qu´ils fassent un choix sur le futur de leur pays, sous la forme la plus souveraine et...

» Pourquoi ont-ils tué Marielle Franco ?

L’exécution de la conseillère municipale du Parti Socialisme et Liberté et militante noire, féministe, originaire d’une favela,  est « un crime de haine et un acte terroriste ».Dans son édition d’aujourd’hui, le...

» L’histoire du novichok est une autre escroquerie du calibre des ADM de l’Irak

Il y a seulement deux ans, en 2016, le Dr Robin Black, ancien collègue du Dr David Kelly* et chef du laboratoire de détection de la seule installation d’armes chimiques de Grande-Bretagne, Porton Down, a publié dans une revue scientifique de...

» Les médias français, Macron et l´ALBA (et le Venezuelaaaaaaaa)

Il y a un peu moins d’un an, la caste médiatique, effrayée par la montée fulgurante de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages pour l’élection présidentielle, fabriquait de toute pièce un “buzz médiatique”. Elle s’offusquait que la...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui67
mod_vvisit_counterHier18396
mod_vvisit_counterCette semaine74022
mod_vvisit_countersemaine précedente117086
mod_vvisit_counterCe-mois-ci318925
mod_vvisit_countermois précedent607817

We have: 268 guests online
Ton IP: 54.224.85.115
 , 
Aujourd'hui: 21 Jui 2018